Eternotop 2013



 


Introduction



« Ce qu'un homme fait dans sa vie, résonne dans l'éternité »
Maximus Decimus Meridius, Gladiator

… Voilà, tout est dit, car une fois que l'on a introduit son propos par une punchline aussi magnifiquement tournée que celle-ci, eh bien on peut à peu près tout se permettre derrière. Comme par exemple sortir un bilan de l'année 2013 en plein mois de février 2014.

Alors certes, nous vous le concèderons bien affablement depuis notre piédestal de chroniqueurs pétés de thunes et bourrés de coke, les Eternels ont quelque peu peu pris leur temps pour produire le-dit bilan, mais si vous connaissez un peu notre chère publication, vous savez qu'ici on apprécie les choses bien faites. Et pour faire les choses bien, en général, on a coutume de dire qu'il est primordial de « laisser du temps au temps ». Ma grand-mère le disait aussi, et croyez-moi elle s'y connaissait pas mal en activités demandant une patience quasi-homérique et un temps proche de l'infini, genre le point de croix, la messe ou encore les feux de l'amour.

C'est donc avec tout l'amour de l'artisan pour son ouvrage maintes fois poli, avec toute la passion de l'amant pour sa douce (ou son doux, on est en 2014 bordel !), et avec toute l'infinie patience de la-mère-pour-son-enfant-hyperactif-mais-pas-sous-ritaline-parce-que-ça-le-zombifie, que la Team Eternoz s'est replongé dans les archives de l'année écoulée.

Ainsi, après des années et des années de débats acharnés, après moults éons de discussions enflammées ayant entrainé autant d'amitiés brisées que d'échines rompues, après que les mille vies du Soleil aient consumé l'éternité et mis à bas les nouvelles alliances comme les vieilles rancoeurs et jusqu'aux plus innommables trahisons (« QUOI?! Tu prétendrais classer le dernier Sahg dans la catégorie stoner-doom alors qu'il est évident qu'il sagit de stoner-prog-psyché ?!! Espèce de nazi quenelliste, tu me dégoutes. Meurs ! *bataille sanglante* »), nous finîmes par parvenir à un consensus.

Ce consensus, qui restera dans l'Histoire sous le glorieux patronyme d'Accords de Yalta Junior, nous permet aujourd'hui de vous présenter, le cœur au bord des lèvres et la larme à l’œil devant tant de travail abattu, la plus pure distillation de musiques extrêmes que vos pauvres esprits étriqués aient jamais pu oser concevoir : la substantifique moelle de l'Art musical, mec. La quintessence même du son, meuf.

Voici donc, flamboyant, rageant et hennissant, hurlant contre les vents contraires, pénétrant au plus profond de l'âme froide et mécanisée de l'homme moderne, LE LOURD BILAN DES MEILLEURES SORTIES DE 2013 CLASSÉES PAR GENRE DE FAÇON TOTALEMENT ARBITRAIRE ET ABSOLUMENT NON-NÉGOCIABLE : par ici les amis.

En espérant que cette misérable offrande, dont l'inattaquable exhaustivité n'a d'égale que l'humilité christique de son propos introductif, saura vous divertir, susciter chez vous discussions et réactions aussi nombreuses que pleines de mauvaise foi mais surtout vous convaincre, pour une année de plus, de continuer un peu la route avec nous. Bonne lecture, avec tous nos sincères remerciements pour votre fidélité.

La Team des Eternels








©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5