990

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Jonas Kjellgren
(chant)

-Stefan Westeberg
(batterie)

-Jari Kuusito
(guitare)

-Petri Kuusito
(guitare)

-Lars Lindén
(basse)

TRACKLIST

1)Decades Of Despair
2)My Suicide
3)Burn Them Alive
4)Waiting For Sundown
5)Exploding Veins
6)Sacred Flame
7)Inhuman
8)The Final Hour
9)Totally Worthless
10)The Strength Of Misery

DISCOGRAPHIE


Carnal Forge - Aren't You Dead Yet ?



Thrash Metal never dies ! Carnal Forge en est la preuve vivante avec son cinquième album Aren’t You Dead Yet ? des plus ravageurs, du haut de son hyperspeed Death/Thrash. Carnal Forge est fidèle à ses racines depuis le début et ne risque pas de s’en détacher de sitôt… La musique du groupe est en effet définitivement orientée dans cette voie, quitte à négliger tout autre style dans lesquels ils auraient pu puiser un peu d’inspiration pour varier les plaisirs.

Ce n’est donc pas en 2004 que la formation extrême proposera autre chose que ce qu’elle avait déjà proposé sur The More You Suffer et Please… Die ! Convenons tout de même que la qualité intrinsèque de Carnal Forge vient de son immobilisme, pardon, de son expertise musicale, à savoir un Thrash racé, technique, aux relents Slayeriens avec le chant de Jonas Kjellgren placé dans un registre légèrement plus Hardcore. Chaque titre, s’il est néanmoins difficile avant la dixième écoute de pouvoir les différencier convenablement, possède une hargne certaine et d’excellents riffs parfaitement exécutés. Dès les premières notes, le décor est planté avec un "Decades Of Despair" ravageur, caractérisé par un découpage tranchant des riffs et une puissance vocale véhémente.

Mais faut-il rappeler que trois de cinq membres (les deux guitaristes et le batteur) font déjà parti de In Thy Dream, que le chanteur officie dans Centinex et le bassiste dans deux autres formations ? L’expérience propre du groupe et celle issue de l’expérience personnelle de chacun apporte à Aren’t You Dead Yet ? une puissance supplémentaire. Si certains titres ne se détachent pas suffisamment du style pour être à proprement parler « originaux », d’autres comme "Burn Them Alive" ne mériteront que des éloges de violence et de précision, avec une excellente mélodie menant la composition à quelque chose de vraiment intéressant. Les quelques solos sont précis et ajoutent un plus à la psychose ambiante. Plus classique certes, mais plus rentre-dedans, "Waiting For Sundown" permettra aux plus timbrés de headbanguer sans relâche.

Le groupe n’en oublie pas pour autant ce qui fait du Old Thrash un style si particulier avec "Exploding Veins" (miam…), à savoir des rythmiques infernales à contretemps, implacablement martelées par une batterie programmée pour tuer et des riffs de guitare aussi tranchants qu’une belle lame de rasoir. Dans la même voie, "Sacred Flame" débute par une rythmique destructrice, enflammée d’un chant toujours aussi insolent. Bref, un bon album de Thrash corsé. Et même si un parfum de déjà-vu plane au-dessus de ce Aren’t You Dead Yet ?, le produit plaira sans aucun doute aux hordes extrêmes avides d’une musique franchement imposante et directe, qui plus est bénéficiant d’un très bon son, masterisé par Peter In De Betou (Dimmu Borgir, Amon Amarth, Katatonia…).




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3