939

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Greg
(chant)

-Steph
(guitare)

-Chris
(guitare+samples)

-Loic
(basse)

-Alex
(batterie)

TRACKLIST

1)Execute
2)M.A.C.H.I.N.E
3)Texas Lesbian Barbecue
4)1001 Reasons to kill
5)Nemesis
6)the prisoner
7)Bloodbath
8)Little Stinky Monkey
9)Tromassacre

DISCOGRAPHIE


Arkhan - M.A.C.H.I.N.E.
(2006) - death metal - Label : Manitou



Voilà la Suisse qui nous fait du death ! Et le plus étonnant est que le groupe constituant la raison de cette chronique est composé de trois rescapés du groupe de black metal Ipsum, que certains doivent déjà connaître. Arkhan ne fait pas dans la dentelle, et présente cette année son premier véritable album M.A.C.H.I.N.E., après le mini Dead End trois ans plus tôt. Aucune transcendance inspiratrice ici, mais ce que fait Arkhan, il faut reconnaître qu’il le fait très bien.

Le death old school que présente le groupe suisse a tout pour plaire. Récemment rejoint par le batteur de Sybreed, le combo ne pouvait que sortir quelque chose de puissant. En effet, pour avoir vu le groupe cité sur scène, il n’y a bien que le batteur qui avait attiré véritablement mon attention. Ce qui est très bon dans ce M.A.C.H.I.N.E., c’est tout d’abord la pêche et l’intensité qui s’en dégagent. Avec un son correct, agressif niveau guitare et batterie, les titres font mal là où ils passent. Sur des tempos ultra saccadés, changeants, les riffs en dent de scie s’en donnent à cœur joie et laissent dépasser quelques soli bien piquants au goût old school. On croirait par moments avoir trouvé le petit frère de nos Benighted à nous ("The Prisoner" et "Little Stinky Monkey"). Les changements de tempo marquent les morceaux avec autant de grâce qu’un pavé dans une tasse à café. Le titre "1001 Reasons To Kill" va largement dans ce sens, tout comme le premier "Execute". Les guitares sont ainsi précises, la batterie variée et tout aussi pointilleuse, et le chant sacrément vindicatif, du growl extrême aux cris poussifs.

Ce qui attire aussi dans cette M.A.C.H.I.N.E., ce sont les éléments extérieurs incorporés ici et là, allant de quelques (rares tout de même) claviers aux samples de films d’horreur. Un piano atterrit comme ça, par hasard, dans la furie de "1001 Reasons To Kill" et finit la chose en beauté. Sur certains plans, on parvient à palper la jeunesse du groupe, mais dans l’ensemble et vu la qualité des compositions, on penche plutôt pour un groupe qui a déjà roulé sa bosse tout en ayant gardé une dose de fraîcheur. Le coté tordu et lourd du titre "Nemesis" le prouve. A coté de cela, le très groovy et décapant "Bloodbath" apportera une nouvelle bouffée d’air frais dans ce monde brut avec son intro à prendre au second degré et ses accélérations sympathiques.


Arkhan capte sans saouler, défonce les oreilles sans inutilité et laisse entrevoir une once génie derrière cette M.A.C.H.I.N.E., aussi laide puisse être la pochette (on ne peut pas tout faire bien !). Que du bon !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3