912

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Hansi Kürsch
(chant+basse)

-André Olbrich
(guitare)

-Marcus Siepen
(guitare)

-Thomen Stauch
(batterie)

TRACKLIST

1)Inquisition
2)Banish From Sanctuary
3)Journey Through The Dark
4)Traveler In Time
5)The Quest For Tanelorn
6)Goodbye My Friend
7)Time What Is Time
8)Majesty
9)Valhalla
10)Welcome To Dying
11)Lost In The Twilight Hall
12)Barbara Ann

DISCOGRAPHIE


Blind Guardian - Tokyo Tales
(1993) - speed metal - Label : Virgin



Enregistré au Japon (oui!) pendant la tournée promotionnelle de Somewhere Far Beyond, Tokyo Tales est le premier album live du groupe et en clôt définitivement la première ère. C'est donc un speed-metal plutôt agressif et direct que vous retrouverez sur cette galette, qui sélectionne tout de même les morceaux les plus entraînants et les plus "bombastic", comme ils disent, des quatre premiers opus studio des bardes.

On serait bien en peine de trouver la moindre ballade sur ce disque, ni même le moindre mid-tempo (sauf pour les petits veinards japonais qui ont eu droit à un double album). Le groupe joue speed, très heavy, et démontre à ses détracteurs qu'il peut être aussi méchant. En ce sens, Tokyo Tales n'est pas totalement représentatif du talent du groupe, car seulement quelques-unes de ses facettes y sont exploitées. Mais les mélodies sont tout de même bien présentes, particulièrement sur les refrains-hymnes à reprendre en choeur, l'une des marques de fabrique de la formation allemande.

Et certains titres prennent sur ce live une toute autre dimension que sur album, tant le public nippon, EX-TRA-OR-DI-NAIRE, se déchaîne tout au long du concert. Je pense notamment aux extraits des deux premières productions du groupe Battalions Of Fear et Follow The Blind, dont les "Banish From Sanctuary", "Majesty" et autre "Valhalla" se voient ici littéralement transcendés. Ce dernier titre, l’un des préférés des fans, n’a pas son pareil pour mettre le feu, c’est assez magique. Le parterre est de toute façon très généreux, entièrement dévoué à la cause des bardes, et n’a cesse de les acclamer comme des demi-dieux au détour de chaque solo ou de chaque refrain. Les autres morceaux, musicalement assez proches de leurs penchants studio, bénéficient également de l’élan de folie des spectateurs, qui en plus chantent très bien!

Hansi est très en forme et pose son chant hargneux et écorché – à l’époque – sans aucun problème. Une belle prestation. Cela étant, les parties de basse dont il est aussi le responsable – à l’époque toujours – en ont largement pâti lors de l’enregistrement. C’est pourquoi la quasi-totalité des lignes de basse ont été overdubbées lors du post-mix. Cela s’entend particulièrement sur "Majesty" ou "Goodbye My Friend"… Qu’importe, le son de ce disque reste live et brut; les quelques pains – rien de grave – et les improvisations à la guitare des sieurs Marcus Siepen et André Olbrich (la fin de "Valhalla") en attestent suffisamment. "Traveler In Time" ou "Welcome To Dying" se voient gratifiés de la participation active du public, décidément le cinquième homme du groupe sur ce disque, de même que "Time What Is Time" qui s’achève sur quelques émouvantes notes de piano délivrées par le guest Marc Zee (claviériste additionnel d’Iced Earth).


En résumé, c’est du bien bon. Tokyo Tales est un condensé de heavy-speed de bonne facture, et cristallise efficacement la première époque du groupe. Notez cependant que dès la parution d’Imaginations From The Other Side en 1995, la musique de Blind Guardian aura considérablement évolué, et deviendra sensiblement plus riche. Tokyo Tales est là, rétrospectivement, pour nous rappeler d’où vient le groupe, et quelles sont ses racines. Celles-ci, visiblement, vont chercher loin car le disque se conclut joyeusement par une reprise sur-vitaminée et délirante du "Barbara Ann" des Beach Boys, que les amateurs de fromage à croûte rouge connaissent bien.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3