875

CHRONIQUE PAR ...

10
Beren
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Maynard James Keenan
(chant)

-Billy Howerdel
(guitare)

-James Iha
(guitare)

-Jeordie White
(basse)

-Paz Lechantin
(violons)

-Josh Freese
(batterie)

TRACKLIST

1)Annihilation (Crucifix)
2)Imagine (John Lennon)
3)What’s so funny about peace, love, and understanding (Nick Lowe)
4)What’s going on (Marvin Gaye)
5)Passive
6)Gimme, gimme, gimme (Black Flag)
7)People are people (Depeche Mode)
8)Freedom (Devo)
9)Let’s have a war (Fear)
10)Counting bodies
11)When the levee breaks (Memphis Minnie)
12)Fiddle (Joni Mitchell)

DISCOGRAPHIE

Mer De Noms (2000)
Thirteenth Step (2003)
eMOTIVe (2003)

A Perfect Circle - eMOTIVe
(2003) - rock ambient - Label : Virgin



Déjà un nouvel album de A Perfect Circle? Moins d'un an après la sortie de Thirteenth Step, voilà que débarque eMOTIVe, un album presque uniquement composé de reprises de chansons plus ou moins engagées. Il faut dire que le sieur Maynard est quelqu'un qui s'ouvre aux causes les plus diverses, notamment lorsqu'il s'agit de montrer son mécontentement face à l'élection américaine. Election qui a de nouveau vu Bush l'emporter le 2 novembre dernier, date à laquelle est sorti ce nouvel album, très ironiquement. Apparemment, l'engagement des artistes envers la politique américaine atteint son zénith depuis les attentats...

eMOTIVe est donc le moyen par lequel Howerdel et son collectif tentent de donner leur avis sur la question. Mais d'une façon plus ou moins étrange, de fait. Là où on aurait pu forcément s'attendre à une relecture brûlante de classiques engagés, on trouve finalement un ensemble ambient, plus calme en apparence, moins incisif que Mer De Noms (Thirteenth Step, en son temps, avait déjà un tant soit peu amorcé la tendance). Mais justement, c'est ranger l'inventivité du groupe dans un style bien délimité et ne plus l'en sortir. Erreur fatale... Car le choix des reprises s'est porté sur des chansons sur « la paix, la compréhension et l'avidité ». Un point de vue plus subtil et dérangeant que prévu, qui ne va pas forcément aussi dans le bon sens.

Au menu figurent entre autres le très céleste "Imagine" de John Lennon, dans une version attendue au tournant, mais qui ne déçoit pas le moins du monde. La version originale, très épurée, laisse ici place à un morceau très calme, beaucoup plus grave et lourd dans sa rythmique que son modèle. La voix de Keenan, toujours très inspirée, transfigure une reprise excellente et très émotionnelle. eMOTIVe laisse aussi la place à des reprises intéressantes telles que "People Are People" (Depeche Mode), "When The Levee Breaks" (rendue célèbre par Led Zeppelin, mais originellement oeuvre de Memphis Minnie) dans des versions retenues mais acérées, à l'image des guitares très aériennes de cette dernière. Un morceau de choix se faufile dans le tracklisting: la sublimissime reprise de "What's So Funny About Love, War And Understanding" de Nick Lowe, dans une version tellement émouvante, de surcroît meilleure que l'originale, qu'on pourrait penser que le groupe l'a fait sienne. Ce nouveau disque de A Perfect Circle renferme aussi deux nouvelles compositions originales: "Passive", dans la lignée directe de ce que le groupe peut accoucher de plus obsédant et fédérateur, et la remue-méninges "Counting Bodies Like Sheep At The Rythm Of War Drums", au titre aussi déroutant que sa structure en forme de puzzle. Débutant sur un rythme martial et quelques mots tirés du précédent album, le titre s'étire en longueur sur une mélodie remix, finalement assez dispensable en soi.

Un album très éclectique dans la forme, passant de la new wave au blues rock, mais dont l'ambiance est toujours grave, contemplative, mettant le doigt là où ça fait mal, tout en étant d'une façon assez surprenante aérienne et totalement à l'opposé d'une ambiance contestataire. Cette métaphore musicale tissée par le disque prend à rebrousse-poil les actes bien réels de celui-dont-on-n'ose-prononcer-le-nom. Et c'est là la force de cet album, en même temps qu'elle en représente le point faible par excellence. Keenan n'a-t-il pas eu les yeux (et la réflexion) plus gros que le ventre sur ce disque? A vouloir trop en faire, il en a oublié que c'est un album de musique avant tout, et par essence, il faut que celui-ci soit aussi musicalement appréciable. Or ce n'est pas le choix des chansons qui agace, tant eMOTIVe est sur ce point très réaliste et bien conçu. Mais à la longue, l'ambiance, certes typique à A Perfect Circle mais dont le trait est ici forcé, n'est pas forcément adaptée, à défaut d'être hypnotique en ce qui concerne les meilleures reprises.


Et puis rien à faire, je pense toujours que la sortie de cet album, comme par hasard couplée à la sortie d'un DVD (aMOTION), n'a pas seulement un but contestataire. Mais Howerdel et Keenan savent que le groupe a pris une certaine ampleur et cette démarche, bien qu'en apparence sincère, ne l'est que partiellement. Et c'est un peu maladroit, par les temps qui courent... Mais bon, on ne va aller au-delà de la musique en elle-même. Les reprises de cet album sont en général bien choisies, assez bien orchestrées, mais j'aurais personnellement préféré un album entièrement original. Une chanson se suffit largement à elle-même, ce n'est pas maintenant que je vais changer d'avis.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4