838

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Antti Lindholm
(guitare)

-Kai Jaakkola
(chant)

-Oskar Karlsson
(batterie)

-Mikael Sandorf
(basse)

TRACKLIST

1)Trust Is Overrated
2)The Shallow End
3)Break The Pact
4)A Stubborn Soul
5)Shoot It In
6)Going Down Screaming
7)Hours Are Wasted
8)Sympathy Has Deceased
9)Downright Dreadful
10)Relive Your Fall

DISCOGRAPHIE


The Duskfall - Lifetime Supply Of Guilt
(2005) - mélodique death metal - Label : Nuclear Blast



J'avais allègrement descendu Source, le précédent opus des Duskfall: pâle copie d'In Flames, groupe totalement dénué d'identité voire d'intérêt, on peut dire que la formation scandinave m'avait laissé une mauvaise impression. Dois-je donc préciser que l'écoute de ce nouvel album ne m'enthousiasmait pas des masses? M'enfin bon, la dure vie de chroniqueur étant ce qu'elle est, je devais bien m'y mettre. Et donc...

Et donc c'est indéniablement mieux, plus méchant en tout cas. Le premier titre "Trust Is Overrated" est une chanson speed qui tape plus dans un registre trash/death traditionnel que dans le death de Göteborg. Les riffs sont bons, et le chant hurlé aigu fait presque black. Le son a pris un coup de boost: la prod est beaucoup plus old-school que l'habituel son moderne à la Daniel Bergstrand. Le batteur se met particulièrement en valeur, ses roulements supersoniques mains/pieds étant assez impressionnants. Même remarque pour la cavalcade des guitares rythmiques et le gros son de basse, ça s'appelle de bons musiciens bien produits.

Et dans le genre « je tue le suspense », le deuxième titre "The Shallow End" n'est pas mal... Car après un début prometteur le groupe retombe directement dans son grand travers et nous pond une compo In Flamesienne sans âme comme il sait si bien le faire. Riffs thrash en twin lead, passage basse/batterie ambiancé, chant qui passe du growl au murmuré geint, tout y est. C'est d'autant plus décevant qu'on y avait cru, la série noire va aller en s'aggravant. C'est simple, ce CD se divise en deux types de moments: les lueurs d'inventivité qui font espérer et les clichés scandinaves qui accablent. Vous l'aurez deviné, la proportion est très nettement en faveur des clichés.

Il faut tout de même le noter: Lifetime Supply Of Guilt est effectivement meilleur que son prédécesseur Source, merci lesdites lueurs d'inventivité. Dès que la formation a la bonté de nous donner un riff ou un passage qui n'est pas directement pompé d'un autre album de heavy scandinave ça a tendance à faire assez mal... Les titres tirant réellement vers l'extrême font souvent mouche, comme le dernier track "Relieve Your Fall". Mais le test des cinq secondes -pratique de chroniqueur consistant à mettre les cinq premières secondes de chaque titre pour voir si les chansons commencent toutes de la même façon- révèle un terrible manque de renouvellement ainsi que le poids encore trop écrasant des autres groupes du style. Mêmes tonalités, mêmes accélérations, mêmes ambiances: c'est encore trop proche, rien à faire.


Conclusion: The Duskfall mérite encore une fois de revoir sa copie. Ils n'ont à peu près que l'absence de chant clair pour trait distinctif (ça hurle tout le temps) et ce n'est pas suffisant. Il est malheureux de constater que TOUS les titres qui tapent dans l'up-tempo catchy sonnent comme In Flames, on ne réussit donc vraiment pas à se défaire de cette impression de déjà entendu. Lifetime Supply Of Guilt est un album bien exécuté et The Duskfall est le genre de groupe qui vous décoiffera sûrement en live, mais je ne peux honnêtement pas vous recommander ce CD. Si vous êtes un inconditionnel du son de Göteborg, jetez-y toujours une oreille par hasard...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3