836

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 9/20

LINE UP

-Kai Jaakkola
(chant)

-Antti Lindholm
(guitare)

-Mikael Sandorf
(guitare)

-Oskar Karlsson
(batterie)

TRACKLIST

1)Case Closed
2)Striving To Have Nothing
3)The Grand Scheme
4)Source
5)Not A Good Sign
6)Guidance
7)Lead Astray
8)The Destroyer

DISCOGRAPHIE


The Duskfall - Source



Ce groupe pose un cas de conscience douloureux. Ils sont bons. Ils ont le son. Ils ont l'énergie. Cet album est parfaitement exécuté, et les compos sont bonnes, même. Mais The Duskfall est le premier groupe totalement dénué d'identité que je me retrouve à chroniquer. Analyse d'une copie carbone. Donc voilà, The Duskfall fait du heavy suédois à la In Flames. En fait, The Duskfall fait du In Flames, et à un tel point que c'en est gênant. Le son est énorme: forcément, c'est Daniel Bergstrand aux manettes, à savoir Monsieur In Flames.

Les zicos ont un niveau plus qu'honorable: le chanteur est un pur brailleur suédois, les gratteux balancent les riffs en twin lead qui vont bien, et suivent l'excellent batteur lors des nombreuses parties speed. Aucun problème d'exécution, voilà un groupe dont la technique fera bien des envieux. Et les chansons? Et bien voilà le problème. Faites écouter cet album à quelqu'un n'ayant jamais écouté In Flames ou Dark Tranquility et il vous dira que c'est de la bombe. Et s'il connaît, il vous rira au nez. Jamais je n'avais entendu un groupe pousser aussi loin l'absence d'originalité. Riffs heavy. Harmonies incessantes de guitares en twin lead. Passages en blast-beats. Chant aigu hurlé tirant presque sur le hardcore. Et RIEN DE NEUF! Que du déjà-vu.

Tout est du In Flames! Chaque passage, chaque pont mélodique, chaque riff est une resucée d'un album d'In Flames ou d'un autre. C'est effarant. Chanson après chanson, j'ai attendu la pointe de personnalité, le petit détail qui pourrait faire de The Duskfall autre chose qu'un clone. Ben ce n'est pas arrivé. D'où la note de cet album: je ne peux pas mettre la moyenne à un album sans âme, sans recherche, sans... sans quoi que ce soit en fait. D'un autre côté, beaucoup de groupes aimeraient sortir un skeud de ce calibre, aussi bien joué, produit, et qui passera sûrement bien le test du live. Mais, honnêtement, ne l'achetez pas. Achetez l'original plutôt...


Doit faire ses preuves.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2