742

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15.5/20

LINE UP

-Tomas Lindberg
(chant)

-Kristian Wahlin
(guitare)

-Johan Osterberg
(guitare)

-Matti Lundell
(basse)

-Hans Nilsson
(batterie)

TRACKLIST

1)Today
2)We – The dead
3)Lake of sulphur
4)From bereavement to resignation
5)Marathon man
6)The heel on the throat of the young
7)Faust in exile
8)Forward / willing / sickness
9)Conspiracy theorist
10)Worm of truth

DISCOGRAPHIE


The Great Deceiver - Terra Incognito



Amateurs d’un Amorphis musclé avec voix Extrêmes, shouté à la sève Hypocrisienne et enregistré avec le son Peaceville de Katatonia, The Great Deceiver est fait pour vous. Tout au long des dix titres, The Great Deceiver propose une vision très dynamique et énergique du Death/hardcore inspiré. Terra Incognito présente toutes les caractéristiques d’un album qui fera parler de lui. Second album du groupe après un séjour dans les méandres du Hardcore furieux et mélodique, The Great Deceiver (en référence à un titre de King Crimson) ouvre une porte plus duale, complexe et à la fois aérée de sa musique.

Non que The Great Deceiver réinvente un style déjà tourné et retourné dans tous les sens par un grand nombre de formations, mais il se montre capable d’insuffler l’énergie et la qualité de composition nécessaire à ce que cet album soit remarquable. Abordant un répertoire hétérogène, les titres prennent vie grâce à une musique travaillée, fine, avec un sens de la mélodie qui ne laissera personne indifférent, dans la veine de Katatonia pour certains thèmes. Chaque titre aborde des atmosphères complexes et touchantes, menées par une batterie tout simplement excellente. Le titre "Forward/Willing/Sickness" est un très bon exemple de ce que The Great Deceiver peut offrir de mélodies sombres et de rythmiques peaufinées. L’introduction basse/batteire bientôt rejoints par les guitares sèches et de discrètes harmoniques de guitares électriques nous amène dans le cœur obscure et complexe du reste de la composition.

Le chant de Tomas Lindberg (At The Gates, et oui !) présente tout au long de l’album le visage de la nuance et des essais frôlant l’expérimentation, où se mêlent voix extrêmes, chant clair et passages plus cybernétiques. Les voix extrêmes sont bien évidemment des plus réussies, profondes et malsaines, comme l’expression d’une maladie violente. Celui-ci n’arrête pas là ses exploits au sein de The Great Deceiver, puisque cette fois Tomas développe un chant clair, parfois modifié, pour donner l’empreinte à sa musique d’une dimension plus calme et décisive. Ainsi les titres prennent plus d’ampleur encore avec une participation vocale aussi réussie.

Bien sûr, la dualité chant hurlé/clair fait mouche en ce moment, mais leur utilisation dans Terra Incognito n’a rien de cliché ou de démonstratif, simple outil ô combien efficace soulignant un niveau de composition qui ne méritait que tant de qualités vocales. Le titre "The Heel On The Throat Of The Young" dévoile des atmosphères qui traversent le temps, dans l’esprit à la fois lourd et mélodique de Hypocrisy. Le refrain accrocheur en fait un des plus beaux titres de l’album, d’autant que le groupe a beaucoup de choses à dire. Un beau mélange de subtilité et d’agressivité… tout comme le titre "Marathon Man" qui montre que le groupe n’a pas oublié ses racines Hardcore.


Le seul détail pouvant desservir cet album est qu’à la première écoute l’essence et l’originalité de The Great Deceiver ne saute pas aux oreilles. Rassurez-vous… il ne faut pas bien longtemps pour se convaincre que The Great Deceiver est un groupe qui vaut vraiment le détour et qu’à n’en point douter sa signature chez Peaceville est la meilleure chose qui aurait pu lui arriver. Au final, difficile de classer la musique de The Great Deceiver, hybride Hardcore/Death aux structures progressives. Mais peu importe, tant que le résultat est bon ! A remarquer que la pochette minimaliste montre bien qu’on ne fait pas ici dans la poudre aux yeux, et que seule la musique compte.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1