737

CHRONIQUE PAR ...

1
Blackmore
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Jon Anderson
(chant)

-Chris Squire
(basse)

-Steve Howe
(guitare)

-Igor Khoroshev
(claviers)

-Billy Sherwood
(guitare+clavier)

-Alan White
(batterie)

TRACKLIST

1)Homeworld (The Ladder)
2)It Will Be A Good Day (The River)
3)Lightning Strikes
4)Can I?
5)Face To Face
6)If Only You Knew
7)To Be Alive (Hep Yadda)
8)Finally
9)The Messenger
10)New Language

DISCOGRAPHIE


Yes - The Ladder
(1999) - pop prog - Label : Eagle



Homeworld était un jeu PC vraiment excellent, du moins pour ceux qui l'ont essayé. Le rapport avec Yes ? He bien il est très simple. La fin du jeu. Non content de voir une superbe cinématique on avait droit à un morceau de Yes ! Inutile de dire le bonheur que le joueur mélomane pouvait ressentir à ce moment précis ! D'ailleurs une vidéo est disponible sur la section multimédia du disque présentant Yes et les créateurs du jeu (des fans du groupe bien évidemment). Anecdote mise à part, on peut se demander ce que Yes est devenu au fil du temps. Après un passage dans les 80's plutôt mal digéré par les fans (et à juste titre c'était quand même bien trop pop simpliste pour être honnête) et le clash du groupe, la vie n'était pas rose pour les fans.

Mais heureusement cette période est bel et bien révolue et Yes est revenu sur le devant de la scène ces dernière années. Et The Ladder s'il n'est évidemment pas aussi incroyable que les albums 70's retrouve une certaine idée du Yes progressif. Et ce avec 2 excellents morceaux fruit de l'expérience du groupe. En effet avec "Homeworld" (le morceau final du jeu justement) et "New Language", on retrouve ainsi clavier et guitare comme dans le bon vieux temps, enfin presque. Bref c'est génial. Et ce n'est pas le magnifique final d'"Homeworld" qui me fera dire le contraire.

Et le reste de l'album alors ? Et bien Yes a décidé de faire des morceaux POSITIFS. Donc c'est très sympa. Non pas le fruit d'une recherche musicale incroyable mais le temps de l'expérience pour la composition de bon morceau bien pop et agréable. Ainsi on ne s'étonnera pas de fredonner le gentil "It Will Be a Good Day" avec un Steve Howe qui sait diablement bien apposer ses parties et des chœurs toujours aussi sympas. Et le reste de l'album est à peu près comme ça. Notons l'utilisation en plus d'Alan White d'une boîte à rythme assez hors sujet sur "Lightning Strikes" (quoique finalement ça passe très bien, surtout en live).


Au final, un album assez pop (mais de la BONNE pop) donc, qui se laisse écouter avec plaisir. On a même droit à certains morceaux revival et ça, ça fait trèèèèèèèès plaisir. Les fans peuvent sans hésiter se le procurer.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7