71

CHRONIQUE PAR ...

11
Bigduff
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Dave Mustaine
(chant+guitare)

-Chris Poland
(guitare)

-David Ellefson
(basse)

-Gar Samuelson
(batterie)

TRACKLIST

1)Wake Up Dead
2)The Conjuring
3)Peace Sells
4)Devil's Island
5)Good Mourning / Black Friday
6)Bad Omen
7)I Ain't Superstitious
8)My Last Words

DISCOGRAPHIE


Megadeth - Peace Sells... But Who's Buying ?



Alors que la moitié des Français retiennent leur souffle en attendant de savoir si oui ou non Zidane va quitter l’équipe de France, l’autre moitié se trémousse sur les plages de Provence à l’idée que début septembre, Mustaine va revenir des steppes désolées du Kamtchatka pour offrir à ses fans un nouvel album: The System Has Failed. Mais vous l’aurez compris en lisant le titre ci-dessus, ce n’est pas ce qui va nous intéresser aujourd’hui. Hé non, car Megadeth a beau mettre le feu à l’actualité métallique, il est temps pour votre serviteur de mettre fin à la fabuleuse trilogie des Megadeth Early Years Albums, avec le premier d’entre eux, l’incontournable Peace Sells... But Who's Buying?, qui porta haut son géniteur dans les célestes étendues florissantes de ceux qui surent, à force d’abnégation et de courage, marquer leur époque et leur style tout entier (objectivité pawa)… Magnéto Serge…

Alors évidemment, le lecteur moyen se demandera si cette chronique est une chronique de la version remasterisée tombée dans les bacs il y a quelques jours, avec la quasi-totalité des autres albums de Megadeth. A raison d’ailleurs, puisque ce grand dépoussiérage estival constitue précisément le cœur de l’actualité du groupe. Hé bien non, pas du tout, car comme beaucoup d’autres (j’imagine) je n’ai pu me résoudre à succomber aux sirènes du marketing, à claquer quinze euros pour un son moins vieux et une paire de démos ou d’unreleased. Mais attention, je ne critique pas cette initiative, loin de là!!! Peace Sells… But Who’s Buying?, So Far, So Good... So What! voire Rust In Peace en avaient carrément besoin de ce relifting sonore! Pour les autres, les plus récents comme Cryptic Writings ou Risk, c’est déjà moins évident, mais dans la mesure où c’est destiné à faire connaître le groupe aux générations à venir de fans, on va arrêter là la critique et en revenir à nos moutons…

Car Peace Sells… But Who’s Buying? est un putain de bon album! Bien meilleur en tout cas que son prédécesseur, le bordélique Killing Is My Business... And Business Is Good!. Déjà, Peace Sells… But Who’s Buying? est bourré de classiques. Rien que le titre éponyme déjà, un vrai morceau de bravoure! Plutôt long mais point trop, blindé de riffs d’une simplicité (mais d’une efficacité!) aberrante, Mustaine assure tranquillement ses rythmiques en laissant son compère Poland (Poland le retour, le feuilleton de l’été) tripper à loisir, breaker comme un p’tit fou, etc… Tout cela étant bien véloce, comme il se doit!

Yep, le début de carrière de Megadeth donnait sans vergogne dans le thrash speedé et technique. Histoire d’impressionner les copains quoi, de s’dire : « Ouais Metallica y z’ont un plus grand garage, mais nous on va plus vite ». Ca nous donne des p’tites bombes furieuses à la "Devil's Island", des déboullés de manche ininterrompus à la "The Conjuring", etc. Mais ne prenez pas Peace Sells… But Who's Buying? pour un recueil de speederies sans finesse, Mustaine sait aussi y faire en matière d’arpèges poignantes! "Good Mourning, Black Friday" tiens, ce n'est pas de l’arpège calme et posée ça? Le temps d’une minute, une minute trente, ok, avant de retomber dans du gros riffage express, mais une minute… hmm… vraiment saisissante…

Enfin ne cherchez pas, c’est de la bonne came cet album. Du thrash rapide, précis et jouissif. Beaucoup le disent trop court, ce n’est pas mon avis. Cet album déboule comme une fusée, mais vous blinde la cervelle de riffs plus sulfureux que la vie privée de Paris Hilton, et ne s’encombre pas de morceaux de remplissage vraiment douteux, comme ça sera souvent le cas après Countdown to Extinction (pensez à Cryptic Writings)… Peace Sells… But Who's Buying?, c’est vraiment une valeur sûre!




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6