6535

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 21 avril 2014
Sa note : 12/20

LINE UP

-Attila Csihar
(chant)

-Teloch
(guitare)

-Necrobutcher
(basse)

-Hellhammer
(batterie)

TRACKLIST

1) Psywar
2) From Beyond the Event Horizon

DISCOGRAPHIE


MayheM - Psywar (single)
(2014) - black metal - Label : Season Of Mist



Le printemps est la saison des bourgeons et des fleurs, c'est pour cette raison que Mayhem décide de revenir dans le monde des vivants pour offrir son bourgeon d'album, à savoir un mini 2 titres rempli (sic) d'inédits : Psywar et From Beyond the Event Horizon. L'attente est à la hauteur du groupe bien sûr, mais ce qui cristallise les questions c'est bien évidemment le départ de Blasphemer, l'homme qui était derrière les compositions du groupe depuis 10 ans maintenant (pour un groupe qui fête ses 30 ans l'air de rien, cf. la pochette). Teloch en provenance de Nidingr sera-t-il à la hauteur ?

Il faut croire que Mayhem est immortel et surtout imperméable aux décès et changements de line-up. Après les morts de Dead et bien sûr Euronymous, personne ne voyait le groupe revenir, et encore moins aussi fort. Le départ de Blasphemer vient donc dans le même ordre d'idée. Une grosse saignée mais bel et bien parfaitement compensée par un Teloch qui s'est laissé imprégner de l'esprit Mayhem, à savoir un groupe métamorphe qui change de son à chaque album. Où voulaient-ils donc aller pour le futur Esoteric Warfare ? Pas très très loin en fait. Prenez une grosse louche de Ordo ad Chao et ajoutez la bonne pincée de Chimera et vous obtenez grosso modo le son et l'ambiance de ce single.

Des riffs à la fois massifs et agressifs, compacts et éthérés, voici ce qui est au programme. Bien sûr 2 titres ne suffisent pas à porter un quelconque jugement définitif mais sont largement suffisants (à moins que le groupe ne joue encore aux cachottiers ?) pour se faire une idée. L'idée est que Mayhem encore une fois, a réussi à obtenir un son propre et inimitable. Les compositions sont en marge du black actuel, même s'il cède un chouïa à la tendance dissonante sur "From Beyond the Event Horizon". On a un black à la fois pur et épuré, mais chargé de l'atmosphère lourde de Mayhem qui s'abat telle une chape de plomb sur l'auditeur, aidé en cela par l'inhabituelle présence de la basse, merci pour elle.


Au final un bon single qui donne envie de savoir à quoi ressemble l'album complet. On pressent que l'originalité ne sera pas aussi forte qu'un Ordo ad Chao mais peut-être que l'efficacité y gagnera. Quoiqu'il en soit, nous avons indubitablement affaire au Mayhem moderne, si caractéristique dans la masse des groupes. Un single étant un single, impossible à recommander d'autant que les 2 titres figurent sur l 'album, mais on entend de bonnes choses.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2