643

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Greg Graffin
(chant)

-Mr. Brett
(guitare)

-Greg Hetson
(guitare)

-Jay Bentley
(basse)

-Bobby Shayer
(batterie)

TRACKLIST

1)Recipe for Hate
2)Kerosene
3)American Jesus
4)Portrait of Authority
5)Man with a Mission
6)All Good Soldiers
7)Watch it Die
8)Struck a Nerve
9)My Poor Friend Me
10)Lookin' In
11)Don't Pray on Me
12)Modern Day Catastrophists
13)Skyscraper
14)Stealth

DISCOGRAPHIE


Bad Religion - Recipe for Hate
(1993) - punk - Label : Epitaph



En tant que fan de NOFX, je connaissais Bad Religion surtout pour le fait que leur leader est patron d’Epitath, la boîte qui distribu(ait) NOFX. Bon, face aux railleries de certains me reprochant entre autres de ne pas connaître le groupe qui a inspiré NOFX et puis tant de milliers de groupes de punk rock mélodique sur la côte Ouest, je me résignai à enfin acheter du Bad Religion. Ma foi, ça commence pas mal du tout avec le morceau-titre directement, "Recipe For Hate" donc...

Il y a du rythme (heureusement, on écoute quand même du punk! même si celui-ci est rock désormais), le riff est excellent et le chant est, ô surprise! , mature. Ca nous change des groupes au chanteur à la voix d’ado pré pubère qui pullulent (et dont NOFX fait partie). Le propos est aussi plus sérieux que dans ces autres groupes qui généralement traitent des affres de l’adolescence et de ses insidieux boutons, problèmes de cœur et de vessie, terrifiant. Non, ici ce seront plutôt des réflexions (et évidemment des désapprobations) sur la société américaine et mondiale actuelle. Pas plus mal.

Fort heureusement pour nous autres amateurs de musique, Bad Religion n’est pas qu’un groupe à paroles. La bande de joyeux lurons sait aussi composer en majesté. Les riffs sont bien souvent excellents et certains ont même tendance à frôler le génie. Je veux pour exemple celui de l’hymne "American Jesus" qui outre le refrain qui tue possède le riff qui dépouille. Celui-là, il hantera longtemps vos rêves car il possède cette brillance inspiratoire qui le démarque de tout. Vraiment un grand moment. Le truc de Bad Religion c’est le sens de la mélodie qui accroche. Car outre les riffs, le chant est aussi un élément important des mélodies du combo. Le problème aussi c’est qu’on pourrait taxer le groupe de toujours utiliser cette formule pour chacune de ses chansons. Heureusement, l’air d’être conscient de ce petit problème, il propose dans ses bagages "Man With A Mission" et "All Good Soldiers" avec quelques originalités riffales. Mais le groupe n’oublie pas que sa force réside dans la mélodie entraînante et on en retrouve bien évidemment dans ces chansons.

En fait, Bad Religion n’offre pas vraiment de défaut majeur sur cette galette. On ne peut non plus lui reprocher de tourner en rond puisqu’il essaie de changer sa formule par instants et que celle-ci marche de toute façon très bien. Il sait aussi changer les tempi avec du… mid-tempo justement, sur "Watch It Die". Et puis, caractéristique assez notable dans le punk rock, le groupe n’hésite pas à balancer des soli (toujours mélodiques bien sûr!) simples et efficaces même si ce n’est pas la règle immuable pour toutes les chansons. Finalement, aussi risible que cela puisse sonner, le plus gros défaut du groupe est finalement son trop grand sérieux qui l’empêche de se lâcher complètement (à mon sens).


Quoiqu’il en soit, il s’agit d’un bien bel effort et rien que pour entendre "American Jesus" (oui, je suis amoureux) ça vaut le coup. Par contre, en tant que fan de NOFX (tiens tiens, comme on y revient) je reprocherais au groupe de ne pas vraiment balancer la purée plein gaz, de ne pas être aussi varié et de ne pas posséder la déconnade qui donne une super pêche communicante à ce groupe. De toute façon, il s’agit sans aucun doute de punk rock de qualité supérieure, bien compact (jamais plus de trois minutes quarante par chanson) et un gros brin plus sérieux (crédible?) que la masse.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5