6246

CHRONIQUE PAR ...

109
S1phonique
Cette chronique a été mise en ligne le 21 novembre 2013
Sa note : 14.5/20

LINE UP

- Joel Grind
(chant+guitare)

- Phil Zeller
(basse)

- Nick Bellmore
(batterie)

TRACKLIST

1) Awaken the Serpent
2) Silence
3) Rat Eater
4) Salvation Is Waiting
5) Out of the Fire
6) Acid Fuzz
7) Deny the Truth
8) Mkultra
9) I Serve...
10) International Conspiracy
11) Chemistry Of Consciousness

DISCOGRAPHIE


Toxic Holocaust - Chemistry of Consciousness
(2013) - thrash metal - Label : Relapse Records



Youpi le nouvel album de Joel Grind ! A l'heure où les papis thrashis flashis y vont tous de leur Lp du come back en essayant de faire un peu de moderne avec leur approche de pionnier pour certains ou old school pour d'autres, Toxic Holocaust lui, suit sa ligne directrice : du thrash façon old school avec un peu de sel punk et et de poivre death limite core. En route pour 29 minutes de musique pour 11 chansons : à l'essentiel on vous dit !

Joel Grind attire forcément la sympathie à la vue du travail proposé depuis ces dernières années. Comment ne pas, pour les mélomanes expérimentés (personne n'a dit vieux) apprécier cette claque nostalgique pondue ici ou, pour les potentiels et jeunes chenus (personne n'a dit d'jeunz ou gamin) ne pas s'approprier cet album dont l'héritage musical et les références passées inspirent le plus grand respect ? On dit qu'au bout de trente ans tous les mouvements (musique, mode etc.) reviennent pour du revival, mais la musique proposée ici n'est pas composée dans cette optique car Joel Grind n'a toujours joué que cette musique et a toujours suivi sa ligne artistique sans chercher à en dévier quelles que soient les modes ou les tendances musicales passées depuis son enfance. On démarre ce cinquième album studio sur les chapeaux de roues avec un "Awaken the Serpent" qui décalque l'auditeur en moins de deux minutes. La production et le mixage de Kurt Ballou, guitariste de Converge, fait mouche et porte le son du groupe sur le gras lissé et expérimenté qui manquait jusqu'alors afin de bien cadrer la violence et l'urgence que le groupe veut transmettre dans ses compositions. Le reste de l’album déroule cette approche musicale et confirme l'impression. 
On enchaîne sur un "Silence" pas forcément en or mais bien metal lourd mélangeant des couleurs punk sur ce thrash fondateur. Le solo est pratiquement aussi long que le morceau, ça tape, ça riffe, la basse accélère le tout, bref, l'album débute très bien. On enchaîne d'ailleurs les titres rapidement (et puis en une demi-heure le groupe n'a pas le temps de s'apitoyer sur son sort). le son des guitares nous ramène quelques décennies en arrière mais cela reste parfaitement cohérent. Si les titres sont relativement similaires, comme les chansons font moins de trois minutes et que les riffs sont simples mais puissants, l'album est parfaitement digeste et régale nos oreilles. "Acid Fuzz" sort du lot avec son passage basse quasi Motörheadien et l'album finit en trombe avec l' "International Conspiracy" et "Chemistry Of Consciousness" où, pour évoquer le passé, on croirait découvrir une piste jamais écoutée du très ancien Slayer qui punkait à mort son thrash balbutiant. Les deux passages sont du pur régal et inconsciemment on balance la caboche frénétiquement. L'apport du guitariste de Converge au mix sublime véritablement les compositions de Joel Grind et la touche quasi imperceptible de punk / core dynamite l'impact du groupe ! Ne reste qu'à un mot à l'esprit : FUCK !

Le nouvel album de Joel Grind avec son groupe Toxi Holocaust propulse à mon sens le groupe dans la dimension qu'il mérite. Soit on considère que c'est un hommage au thrash fondateur où il était urgent de jouer vite avec du riffs assénés, soit on reçoit l'album comme une très bonne synthèse des débuts du style mais ramené à la fougue des musiciens actuels qui, même avec peu d’originalité, balancent trente minutes de show sans pitié. Tiens... Ça ne vous rappelle pas l'album d' un tueur du genre ?


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2