6127

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 05 août 2013
Sa note : 15/20

LINE UP

-Andreas Larsson
(chant)

-Dennis Janglöv
(guitare)

-David Janglöv
(guitare) 

-Fredrik Hammar
(basse)

-Uno Eriksson
(batterie)

TRACKLIST

1) Last Crusader
2) Blade
3) Unholy Grail
4) Dr. Dream
5) Loud and Proud
6) Under the Morning Star
7) Kings of Yesterday
8) Heaven Awaits
9) Take this Life
10) Angels Fall

DISCOGRAPHIE


Twins Crew - The Northern Crusade
(2013) - speed metal power metal heavy - Label : Scarlet Records



Parfois, certains groupes se prennent pour plus qu’ils ne sont. On se retrouve avec des descriptions tarabiscotées afin de prouver au monde qu’ils apportent une pierre essentielle à la musique mondiale. Twins Crew est un groupe modeste. Ils disent faire du heavy-metal et être influencés par Iron Maiden, Judas Priest, Helloween et Stratovarius. Au moins, on sait que l’on va avoir à faire avec un groupe de power-metal un peu old school, ce qui n’est vraiment pas pour me déplaire. Ainsi, par de chichis sur leur deuxième album, The Northern Crusade. On est là pour écouter du heavy metal sans prétention et tout en efficacité. Mais est-ce suffisamment pour titiller notre enthousiasme ?

Le premier morceau démarre fort et directement. Pas d’introduction pour nous mettre dans le bain, on part en croisade avec "The Last Crusader". Et il faut bien avouer que Twins Crew ne nous a pas menti sur la marchandise. Couplet efficace, refrain scandé façon « partons combattre les impies avec nos haches à double lame », les amateurs apprécieront. Dans la démarche, on est proche de groupe comme Stormwarrior qui reprend le power-metal des débuts d’Helloween. On ressent fortement l’influence de Kai Hansen sur tout l’album tant on pense également à Gamma Ray. Pour qui aime ce genre, c’est un véritable plaisir, car Twins Crew en reprend toutes les variantes avec talent. Alors certes, c’est cliché et pas original pour un sou, mais c’est accrocheur de bout en bout ! Le groupe accouche de véritables perles de power-metal, comme ce "Blade" lancé par un riff envoûtant qui se poursuit en trombe. Le chant inquiétant d’Andreas Larsson pose une ambiance malsaine avant de nous choper aux tripes, puis de nous achever avec un refrain hyper-accrocheur. Classique, mais de haut niveau ! En cela, "Dr. Dream" ou "Kings of Yesterday" reprennent peu ou prou la même formule. Le point fort du groupe étant de ne jamais baisser la garde en termes de qualité.
Au milieu des bombes power metal lancées en force, le groupe ménage deux/trois surprises. On notera "Loud and Proud", un morceau sacrément hard rock qui tranche avec le reste. Mais bien intégré dans l’ensemble, il est redoutablement efficace et possède une sacrée énergie. Twins Crew parvient aussi à nous pondre une ballade hyper-clichée, "Under the Morning Star". Honnêtement, on frise le ridicule comme souvent dans le style, mais elle est réussie. Il faut dire qu’Andreas Larsson a un sacré niveau de chant. Les variations sont nombreuses, ses aigus sont puissants et ses graves agréables. Capable d’émotions comme d’avoir un chant bien malsain, il est le point fort indéniable du groupe. Son grain de voix m’a rappelé un peu Ralf Scheepers, période Gamma Ray. Il y a pire comme référence… Cependant, il ne faut pas occulter le travail des autres membres. Les deux guitaristes (jumeaux, d’où le nom du groupe) font du bon boulot. Les soli sont souvent classiques mais riches. Le clavier, plus discret, s’intègre bien à l’ensemble. Si bien que la musique du groupe a un aspect très direct et absolument pas guindée. On est dans le power metal d’ascendance Judas Priest, clairement. Au final, on ressent une belle cohésion de groupe, au service de la musique.


Twins Crew est vraiment un groupe sympathique. Enthousiastes, accrocheurs, ils ne cherchent pas à faire plus que ce qu’ils savent faire. Il en ressort un album aux sonorités un peu old school qui ravira les fans de power metal aux sonorités heavy. En cela, ce The Northern Crusade fait le taf du début à la fin, sans qu’aucun morceau ne baisse le niveau d’ensemble. Twins Crew ne changera pas votre vision de la musique, mais l’album vous donnera une pêche d’enfer le matin au réveil. Du beau boulot.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5