611

CHRONIQUE PAR ...

19
Thänatøs
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Neige
(tout)

TRACKLIST

1) Printemps Emeraude
2) Souvenirs d'un Autre Monde
3) Les Iris
4) Ciel Errant
5) Sur l'autre Rive je t'attendrai
6) Tir Nan Og

DISCOGRAPHIE


Alcest - Souvenirs d'un autre monde
(2007) - post rock - Label : Prophecy Productions



Il existe un monde merveilleux, voisin du monde hivernal d’Agalloch (période The Mantle), qu’on ne peut atteindre que par un voyage dans le temps et l’espace. Ce monde c’est le monde printanier d’Alcest, un des projets de Neige, l’hyperactif surdoué de la scène black metal française. L'homme est connu pour la vitesse effarante à laquelle il sort ses disques, son passé chez Mortifera, et surtout ce qu’il fait actuellement au sein des excellents Amesoeurs et Peste Noire.

Merveilleux est le monde d’Alcest, entre son herbe verdoyante, ses arbres bourgeonnants, ses rivières miroitantes et surtout son irrésistible mélancolie. Souvenirs d’un autre monde n’est que mélancolie et nostalgie de l’enfance, thème rarement abordé chez les métalleux, le tout dans un enrobage de post-rock mélodique du plus bel effet. Le voyage se fait dans une sérénité imperturbable selon six longs sentiers dont la traversée dure de six à sept minutes, Neige ne cherche pas à bousculer l’auditeur dans sa contemplation du monde enchanteur d’Alcest, chose qui lui sera reprochée d’ailleurs par les amateurs purs et durs de post-rock, mais en même temps à quoi bon bousculer l’auditeur quand la musique se veut clairement contemplative ? Tant qu’on en est aux défauts de l’album, autant préciser que le monde d’Alcest est tellement envoûtant qu’on est tentés de refaire sans arrêt le voyage, ce qui peut rendre les sentiers moins agréables à pratiquer, mais ils reprennent tout leur charme après une halte de quelques jours.
Il serait temps de décrire le voyage, ou plutôt son véhicule, à savoir la musique qui n’a d’ailleurs pas grand-chose à voir avec le black metal auquel Neige nous a habitués, si ce n’est la production au grain si particulier et délectable. Souvenirs d’un autre monde est très doux entre un tempo lent, limite soporifique, une musique toute en délicatesse et en retenue jouant le plus souvent sur les nuances et un chant clair des plus réussis. La voix de Neige, ni grave ni aiguë mais d’une douceur angélique, enchante, c’est indéniable et l’intervention de sa compagne Audrey (qui est d’ailleurs le second membre d’Amesoeurs) sur "Sur l’autre rive je t’attendrai" est à pleurer, de même que le morceau suivant à savoir l’envoûtante "Tir Nan Og" à l’hypnotique rythmique orientale et où les lignes de chant de Neige sont tout simplement phénoménales. Notons d’ailleurs que ces deux chansons sont celles qui se démarquent le plus de l’album, achevant le voyage d’une fort belle manière


Bref, charmeur est le voyage vers les contrées enchantées d’Alcest, incarné sous la forme de cet excellent album qu’est Souvenirs d’un autre monde. Cependant, il est très difficile de parler de cet album en mettant sa subjectivité au placard tant il se vit plus qu’il ne s’écoute. Pour conclure, peu importe votre obédience musicale, enfilez vos souliers et enpreintez les sentiers menant au monde d’Alcest, terre de la magie, de la beauté et de la mélancolie.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5