6025

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 06 juin 2013
Sa note : 12/20

LINE UP

-Shamaatae
(tout)

TRACKLIST

1) Fenris Kindir Grúa
2) Tungls Tjúgari
3) Dólgrinn
4) Hatarnir
5) Hamrami
6) Fenris Gangr
7) Vargøld
8) Angrboða
9) Úskepna
10) Spell
11) Sólbøls Sigr

DISCOGRAPHIE


Arckanum - Fenris Kindir
(2013) - black metal - Label : Season Of Mist



Arckanum avec sa bouteille longue comme le bras commence à fleurer bon la confiture Bonne Maman du black metal depuis la fin de son laïus de 10 ans en 2008. Il y en a souvent, c'est traditionnel, on sait quel goût ça a, et en général c'est bon. Alors quand Shamaatae annonce un concept album sur le loup Fenrir, bon, on se dit qu'on ne va pas plonger tête la première dans la nouveauté absolue et totale.

Et on a raison. Dès les premières notes de guitare, on reconnaît le grain Arckanum, cette façon de composer particulière et en général les habitudes de Shamaatae. Cette manière de sonner ultra true et crade avec des riffs salement simples dans un ensemble enrobé de mélodies trahit hautement la provenance des compositions. S'il serait simpliste et réducteur d'affirmer que le son d'Arckanum n'a pas évolué depuis ses débuts, ce n'est pas lui faire injure que de souligner sa... constance tout au long de la carrière du groupe. En fait, en ne modifiant que très peu ses compositions, Shamaatae place l'auditeur dans un certain embarras vis-à-vis de cet album. Les fans d'ACDC doivent parfaitement connaître ce sentiment de terrain conquis, si familier mais qui pourtant marche immanquablement. Arckanum se la joue un peu à la ACDC à ce niveau. En rappelant fortement ses précédentes livraisons, Fenris Kindir nous donne envie de pousser un grand cri, celui du changement. Il est peut-être temps pour Shamaatae de s'enrichir d'apports extérieurs car il commence manifestement à tourner en rond.
Il a beau nous faire le coup du « uh-ho » de Tom G. Warrior sur "Dólgrinn", nous ne sommes pas dupes, nous avons bien l'impression de nous retrouver face à un disque un poil paresseux et engoncé dans ses habitudes. Il n'y a pas de surprise et l’enchaînement des chansons est à peu près prévisible. Il y a bien ces bonnes idées, notamment une basse assez présente qui se voit donner un espace d'expression intéressant, on note ce riff de "Fenris Gangr" basé sur un simple accord répété 7-8 seccondes accompagné d'un bon blast, dont le caractère insistant appuie là où il le faut dans le cerveau. Reste qu'il manque cette pointe de différenciation qui font ressortir Kostogher ou ÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞ. Shamaatae fait du Arckanum et Arckanum fait du Shamaatae, donc partez prévenu si vous êtes familier du groupe, vous n'entendrez rien de nouveau. Les fans ne seront pas déçus, ils auront ce qu'ils aiment, assortis d'un concept sur Fenris pour peu qu'ils s'intéressent à des paroles en suédois tandis que les nouveaux venus gagneront à commencer par un ÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞ justement.


Bref, un album qui ne fera pas revivre la flamme du vieux blasé mais qui plaira probablement au jeune loup (© TheDecline01, 2013) en manque de connaissance de son futur genre préféré. Fenris Kindir est un album honnête et intègre, bref, du Arckanum, mais son style commence à tourner en rond et on sent que la nécessité de l'apport d'un vent nouveau souffle dur sur les cimes de la bête noire.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4