5965

CHRONIQUE PAR ...

101
Dommedag
Cette chronique a été mise en ligne le 11 mai 2013
Sa note : 16/20

LINE UP

-Simon Girard
(chant+guitare)

-Kevin Chartré
(guitare)

-Dominic "Forest" Lapointe
(basse)

-Philippe Boucher
(batterie)

TRACKLIST

1) No Request For The Corrupted
2) Coexistence
3) Chromatic Horizon
4) Omnipresent Perception
5) Injustice Revealed
6) Le Détenteur
7) The Aura
8) Social Disability
9) Elevation Path
10) The Deported
11) Injustice Revealed (bonus demo version)

DISCOGRAPHIE


Beyond Creation - The Aura (Réédition)
(2013) - death metal technico-mélodique - Label : Season Of Mist



La nouvelle scène death technique, richement garnie de groupes talentueux, et de têtes d'affiche à la Obscura ou Augury, renferme aussi des formations moins connues, mais qui le mériteraient pourtant (Criterion au hasard). Beyond Creation comprend des membres d'autres représentants locaux du genre, tel Dominic Lapointe du déjà cité Augury, ou Phillipe Boucher de First Fragment, autre groupe prometteur du courant. Mais ceci n'empêche pas Beyond Creation de proposer une musique à peu près personnelle.

A peu près, oui, car à l'écoute on ne trouve quasiment que des éléments familiers : basse fretless à la DiGiorgio ou Tesserling, riffs mélodiques typiques de Death et Obscura, chant syndical lorsqu'il ne part pas dans des criards éventuellement rebutants. Seuls les soli aériens possèdent une réelle patte. L'élément qui rend The Aura réellement intéressant, c'est le gros côté progressif. Deux morceaux de 7 minutes, un de 11, le qualificatif précédent n'est pas de trop. "Coexistence" et son passage central acoustique ne me fera pas mentir, de même qu'"Elevation Path", qui introduit de façon planante le morceau-fleuve final. Afin de montrer qu'ils n'ont rien à envier à leurs aînés, ces quatre compères ont même eu la bonne idée de n'insérer dans leurs compositions que des passages efficaces. Seules quelques transitions peu rabâchées montrent une légère baisse. Le coup de coeur pour ce premier album sera d'autant plus fort qu'il inclut une basse fretless. Et quand bien même il n'est pas le premier à le faire, un tel instrument ajoute toujours une plus-value.
Bien maniée, elle soutient les six-cordes avec des motifs souples et n'hésitant pas à monter dans les aigus lorsque cela semble nécessaire. Des illustrations plus claires vous attendent sur "Omnipresent Perception" et "The Aura". Et si elle est si audible, c'est grâce à une prod excellente. Moderne sans sonner plastifiée ou terne, avec des guitares massives dont chaque motif apparait distinctement, et une quatre-cordes chaleureusement soulignée. Cependant, saisir tout ceci demandera quelques écoutes relativement attentives, car les morceaux ont pour la plupart une structure qui sort des sentiers battus, avec un enchaînement homogène de riffs de qualité. Les musiciens ne se privent d'ailleurs pas de rappeler que le qualificatif « technique » dans le style du groupe n'est pas là que pour faire joli. Du batteur, qui pédale pendant une bonne partie de l'album, et case cassures sur cassures, aux gratteux qui shreddents parfois en dehors des solos ("The Aura"). Seul le chanteur, aussi inutile que d'habitude, est suceptible de lasser par certaines vocalises typées black, mais contentera cependant les amateurs des typiques growls profonds à  la Necrophagist.


Beyond Creation présente donc en guise de premier opus un pot-pourri de tout ce que le death technique moderne a de mieux, n'oubliant pas le feeling. Ce dernier, perceptible dans les mélodies et soli, nous amène à dire que de masturbation instrumentale inutile, il n'y en a point ici. Premier opus plus que prometteur, The Aura place Beyond Creation dans la liste des formations à surveiller dans le futur. A noter que cette réédition n'apporte absolument aucun contenu supplémentaire réellement intéressant, livrant seulement l'album original et une version démo d'"Injustice Revealed", qui n'apporte pas grand chose à ce déjà très solide album.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6