5935

CHRONIQUE PAR ...

101
Dommedag
Cette chronique a été mise en ligne le 24 avril 2013
Sa note : 15/20

LINE UP

-Dread
(guitare+chant)

-Claes Holmberg
(guitare)

-Roberth Karlsson
(basse)

-Jocke Ölund
(batterie)




TRACKLIST

1) Death Awaits
2) Blood Orgy
3) I.O.T.D
4) Insane With Dread
5) To Spill Her Blood
6) Funeral Fire
7) Into The Crypts Of Death
8) Black Sky
9) In The Presence Of Death

DISCOGRAPHIE

Death Awaits (2013)

Tormented - Death Awaits
(2013) - death metal swedish old-sküll - Label : Listenable Records



Voir la horde des petits jeunots qui s’amusent à former un groupe pour imiter leurs idoles donne toujours un peu le blues. On repense nostalgiquement à cette époque où l’on aurait pu faire de même, mais où tel petit détail nous en a empêché. Et on prend un coup de vieux aussi, parce que les membres de ces jeunes formations sont moins âgés que ceux qui constituent la majorité de leur public. Un phénomène assez révélateur de la boucle prise par certains genres actuellement. Le death, notamment, est l'un des courants métalliques les plus touchés avec ce véritable raz-de-marée de revival old-school à la mode des premiers Death ou encore de la scène traditionnelle suédoise, qui voit un nombre plus que conséquent de groupes fleurir en son sein.

Bien sûr, on retrouve les suiveurs, ceux qui reprennent bêtement les ingrédients et qui tentent de faire leur petite tambouille, dans le respect de papa Grave ou maman Entombed (Entrails au hasard). Et on a les autres, ceux qui tentent à peu près de faire (un tout petit peu) bouger les choses. Tormented a un pied dans chaque cercueil pour le coup. Death Awaits est leur second album, après un premier datant de 2009. Le constant apport en leads ("Death Awaits" ; "I.O.T.D.") fera penser à Dismember, malgré une patte indéniable, et une compétence constatable pour l’exercice par la même occasion. Même la production ne trompe pas, avec cet habituel grain massif et ce son grave qui interdit toute écoute en voiture puisque les six-cordes produisent le même bruit que le moteur.  Comme d’habitude le chant sera sujet à débat : pas assez guttural pour certains, parfait pour ceux qui ne tolèrent pas le growl, complètement routinier pour ceux restants. Ce clochard alcoolique trachéotomisé en pleine crise d’invective place de temps à autre des lignes percutantes, comme celles de "Funeral Fire" et le refrain d’ "In The Presence Of Death".
D’un autre côté, on remarque aussi que les jeunots ne se sont carrément pas gênés pour multiplier les clins d’œil. Prenez le refrain de "Funeral Fire". Ne vous rappelle-t-il rien ? Même pas celui de "Leprosy" de Death ? Ou le riff central de "Black Sky"… Aucun lien ne se fait dans votre tête avec "1000 Eyes" ? Sans pouvoir parler de plagiat total à propos de ces ressemblances, on espère seulement qu’elles se feront de moins en moins nombreuses au fil du temps. Parce que ces deathsters ont un certain talent, si ce n’est un talent certain pour captiver l’auditeur, à l’instar de ses pères inspirateurs. Que ce soient des passages enlevés façon cavalcade à la "Blood Orgy" ou les traditionnels ralentissements groovy croustillants, avec la délicieuse "To Spill Her Blood", casse-nuque à souhait. Malheureusement, l’album n’échappe pas aux coups de mou, et le morceau "Into The Crypts Of Death", malgré des passages intéressants, est en dessous du reste. Cependant, les deux derniers titres sont assez forts pour contrebalancer cela et raccrocher l’auditeur.


Disque solide à même de contenter la soif de death so swedish des amateurs exigeants, Death Awaits révèle un groupe talentueux. Plusieurs écoutes sont nécessaires pour réaliser le potentiel de ce disque, et il serait dommage de reculer devant l’effort. Ainsi que dit précédemment, le sens du riff efficace, et également de la mélodie, ne sont pas inconnus à ces débutants, qui devront cependant moins se cacher derrière des références encore trop visibles s’ils espèrent davantage percer dans une scène musicale déjà sursaturée.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1