588

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 9.5/20

LINE UP

-Roger Miret
(chant)

-Vinnie Stigma
(guitare)

-Lenny Di Sclafani
(guitare)

-Mike Gallo
(basse)

-Steve Gallo
(batterie)

TRACKLIST

1)Still Here
2)All Is Not Forgotten
3)Fall of the Parasite
4)Pride, Faith, Respect
5)So Pure to Me
6)Dedication
7)Peace
8)Take Me Back
9)Hardcore! (The Definition)
10)Casualty of the Times
11)No One Hears You
12)I Live It
13)It's for Life
14)Another Voice

DISCOGRAPHIE


Agnostic Front - Another Voice
(2004) - hardcore metalcore - Label : Nuclear Blast



Avec pas moins de treize albums à leur actif, personne ne niera que les new yorkais de Agnostic Front restent la pierre angulaire de l’édifice hardcore/metalcore construit il y a maintenant plus de vingt ans, avec une attitude et quelques classiques comme One Voice en 1992. Cette année, Another Voice ne sera pas du meilleur cru, même s’il reste du gros Agnostic Front comme seuls les fans en ont besoin.

Premier changement pour la légende NYHC, c’est son orientation un poil plus metal, déjà dû au switch d’un label hardcore (Epitaph) vers un gros label métal (Nuclear Blast). Le titre "Another Voice" rappelle aussi leur plus thrashy et controversé One Voice, album qui avait permis en son temps de s’ouvrir à un public plus métal. Alors effectivement Another Voice sonne plus thrashcore, agressif et rebelle. Aux cotés de Vinnie Stigma, guitariste de la horde new yorkaise se trouve pour l’occasion l’ex-Madball Matt Henderson. L’arrivée de ce petit "plus" instrumental ajoute un coté plus catchy et frais au produit, notamment sur des titres comme "Peace", "Casualty Of Times" et "Still Here".

Il faut le savoir, et ce n’est pas bien compliqué, la musique de Agnostic Front bénéficie d’ingrédients déjà bien rôdés, à savoir des titres très courts entre une et deux minutes, quelques bases rythmiques chauffées à blanc pendant ce laps énergétique, des chœurs urbains pour ajouter à la popularité de leur mixture, un chant (Roger Miret) toujours autant offensif, et une bonne dose de rythmes punk pour enfoncer le clou. Finalement, on connaissait déjà bien le système, presque inventé par Agnostic Front lui-même. Alors pourquoi le groupe se priverait de varier à ces règles? Et en fin de compte, la question que beaucoup se poseront est: mais que nous apporte de nouveau le combo, à son époque symbole rebelle d’un courant musical agressif?

Mmh rien, si ce n’est une réédition de la même chose depuis dix ans, avec en plus le goût amer de la reprise d’un cliché hardcore. Que peut bien nous apporter, à part rafraîchir une vieille nostalgie des titres comme "I Live It", "It’s For Life", ou "Take Me Back", trop punk et linéaires pour donner l’effet escompté? Quelques titres dont on sent la patte de Matt Henderson égaient heureusement un peu l’écoute de ce Another Voice, qui manque cruellement d’idées. On trouvera alors "All Is Not Forgotten", rythmiquement intéressant avec une tension contenue intéressante, "So Pure To Me", posé avec une progression bien vue, "Peace", très classique mais efficace, et l’énervé "Casualty of the Times".


On sent au fond de tout cela qu’Agnostic Front ne saura jamais rien proposer d’autre que ce qu’il a lui-même créé. Et que la limite de son art tend à sa capacité à ne pas tomber dans les clichés établis dix ans plus tôt. Un album potable, sans plus, peut-être un peu rétrospectif des dernières années avec une pointe catchy en plus, qui saura ravir les fans inconditionnels du style.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6