5873

CHRONIQUE PAR ...

101
Dommedag
Cette chronique a été mise en ligne le 18 mars 2013
Sa note : 13/20

LINE UP

-KooTôh
(chant)

-Garth
(guitare)

-Will
(guitare)

-Jules
(basse)

-Rudy
(batterie)


TRACKLIST

1) Bleeding The Hive 
2) Bushido
3) The Boards In The Backyard
4) Dead Pools

DISCOGRAPHIE


TankrusT - Beyond Thresholds



Recevoir un CD en guise de promo est de plus en plus rare aujourd’hui avec l’avènement du mp3 et la dématérialisation de la musique. Puisque c’est mon premier promo sous cette forme, vous comprendrez que je sois tout ému. Fondé en 2006, sous le nom d’Eleusis, TankrusT n’est pas encore un groupe très connu. Ils ont pourtant déjà fait une date à l’Elysée Montmartre, et semblent jouir d’un certain potentiel scénique, au vu des témoignages que l’on peut trouver sur Toitube. Beyond Thresholds est leur première démo constituée de 4 titres.

Stylistiquement, la formation est assez hybride. On entend pas mal de chose dans leur musique. Le début de "The Boards In The Backyard" par exemple, pourra renvoyer au brutal death groovy typique du Texas, bien que cela soit assez rapidement effacé au profit de riffs plus typiques de Pantera. Le potentiel scénique évoqué n’est pas très étonnant une fois que l’on sait cela : leur musique est remplie de riffs taillés pour le mosh (dès le début de "Bleeding The Hive", qui constitue une bonne suite de riffs qui donnent envie de bouger), avec un léger côté Machine Head dans les phases où ils dévoilent leur penchant pour le hardcore.
Ces jeunes loups ont également un certain talent pour les passages plus thrash, bien que l’on puisse regretter le fait qu’il n’y ait pas plus d’accélération à base de blast beats comme sur la fin du premier titre. Et on pourra se délecter de certains refrains, particulièrement efficaces, comme celui de "Bushido" Le chant, mélange de criard, coreux sur les bords, et de death, qui peut aller du growl naturel au débouche-évier sur le début du troisième titre, est efficace, et parvient à ne pas agacer. Les moyens sont même de la partie sur cette démo, puisqu’en lieu et place du son pas mixé qu’on trouve de temps à autres, on a droit à un son de guitare massif, avec une basse audible, bien qu’elle ne joue pas de riffs différents des guitares, et une batterie pas surmixée. Alléluia !


Ces jeunots ont donc un certain potentiel, qu’ils devront exploiter au mieux dans le futur s’ils espèrent percer. Rajoutez quelques mélodies bien placées en plus et c’est dans la poche les gars !



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2