5599

CHRONIQUE PAR ...

17
Lucificum
Cette chronique a été mise en ligne le 18 novembre 2012
Sa note : 14/20

LINE UP

-D. C. Cooper
(chant)

-André Andersen
(claviers)

-Jonas Larsen
(guitare)

-Andreas Passmark
(basse)

-Allan Sorensen
(batterie)

TRACKLIST

Disc 1 :

1)
 Flight
2) Kingdom Dark
3) Stranded
4) Clown In The Mirror
5) Wasted Time
6) Epilogue
7) Time
8) Far Away
9) 1348
10) River Of Pain
11) Tearing Down The World
12) Message To God

Disc 2:

1)
 Cold City Lights
2) Follow Me
3) Surrender
4) The Mission
5) Can't Let Go
6) Paper Blood
7) Season's Change
8) The First Of Rock
9) Tears Of The Sun
10) The Well
11) Shadowman
12) Hard Rain Is Coming
13) Half Past Loneliness

Disc 3:

1)
 Save Me (new song)
2) One By One (new recording, unplugged verrsion)
3) Bodyguard (new recording, unplugged version)
4) Restless (new recording, unplugged version)
5) Bad Luck
6) Double Conversion
7) U-Turn
8) Sixth Sense
9) Day Is Dawning



DISCOGRAPHIE


Royal Hunt - 20th Anniversary



Contrairement à certains (pas de nom), Royal Hunt ne noie pas ses fans sous des tonnes de best-of, de live et autres produits faciles à placer et ne demandant pas trop de travail. Quand certains groupes se sentent obligés, entre chaque album, de proposer un best-of ou un DVD live, très souvent dispensable, c’est en général pour grossir une discographie pauvre ou trop peu fournie, voire pour  essayer d’engranger quelques sous sans peine et ne pas se faire oublier du public. Royal Hunt, et c’est tant mieux, n’a jamais joué à ce petit jeu.

Alors quand le groupe, à l’occasion de ses 20 ans d’existence, propose un best-of, le premier que sort le groupe en dehors du Japon (même si bizarrement, Scarlet Records en a sorti un cette année, le meilleur de 1992 à 1999, passé totalement inaperçu chez nous…), on ne peut que trouver la démarche légitime. Car Royal Hunt, avec 11 albums au compteur (sans compter les quelques EP), a un vaste choix de matériel à proposer, rendant l’exercice à la fois facile et compliqué à cause de la difficulté de choisir ce qu’on l’on peut considérer comme étant les meilleurs titres du groupe dans une discographie aussi dense en tubes. Le résultat tient sur 3 CD – assurément, il aurait été difficile de se contenter de 2 galettes sans faire l’impasse sur certains titres majeurs… - et un DVD avec une sélection de clips, que nous n’avons pas eu entre les mains, mais qui ne réserve sans doute pas de surprises particulières. Les neuf premiers morceaux sont des évidences, et avaient déjà été magnifiquement mis en valeur sur le mythique Live de 1996. Choix consensuel, donc, mais impossible de passer outre des perles comme "Time", "Epilogue" ou encore "Clown In The Mirror".
Ce qui réjouit, finalement, sur ce best-of, c’est qu’aucune période du groupe n’a été oubliée. Bien évidemment, l’âge d’or de l’époque Paradox et The Mission est représenté par des titres imparables comme "Message To God" ou "The Mission", et on arrive jusqu’aux albums plus récents avec Mark Boals au chant, y compris le petit dernier Show Me How To Live qui date de 2011 et qui marquait le retour du fils prodigue DC Cooper au micro. Rien n’a été oublié, sinon justement le mythique Live de 1996, qui est pourtant l’une des pierres angulaires du groupe, fantastique témoignage des premiers albums (et qui, en un sens, faisait office de premier best-of tant la tracklist était parfaite). Quelques sympathiques bonus à la fin du troisième CD, 3 versions acoustiques plutôt réussies ainsi que de plus anciens morceaux qui faisaient figure de bonus sur des albums passés, comme "Bad Luck" sur Clown In The Mirror ou la superbe "Day Is Dawning" et son coté gospel touchant qui apparaissait sur Eyewitness – qui feront donc figure d’inédit pour ceux qui ne les auraient pas connues.


Bien sûr, l’exercice du best-of est rarement surprenant. La méthode est rodée, et comme toujours on se demande un peu à qui s’adresse ce genre d’objet, sinon au fan de Royal Hunt qui veut avoir tout ce que le groupe propose, et tant pis s’il connait déjà tous les morceaux. Mais comme c’est un peu le premier que propose le groupe, et que c’est pour l’occasion de leur 20eme anniversaire… laissez-vous tenter, pour une fois. Et bon anniversaire, M. Andersen.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1