5447

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 30 septembre 2012
Sa note : 10/20

LINE UP

-HansFyrste
(chant)

-Bolverk
(guitare)

-DezeptiCunt
(basse + chant)

-Jontho
(batterie + chant)

TRACKLIST

1) Blood of Saints
2) Demon in my View
3) Necromantic Summoning Ritual
4) Divide et Impera
5) (Dolce et Decorum Est) Pro Patria Mori
6) Dystocratic
7) Iron Cross - Posthumous
8) The Elevenfold Seal
9) Fade into Obscurity
10) Sword of Damocles

DISCOGRAPHIE


Ragnarok - Malediction
(2012) - black metal - Label : Agonia Records



Ragnarok c'est l'histoire du groupe qui aura jamais rien inventé mais qui s'en est toujours tenu à une certaine ligne de conduite : le black metal. On n'attend d'ailleurs pas de révolution de la part des Norvégiens (étonnant) et c'est exactement ce qui nous est servi. Malediction déboule donc avec pour ambition de ne rien déboulonner si ce n'est abreuver le peuple en black metal. Enfin on va attendre un peu car avant que sentence ne se fasse, il faut écouter la défense.

-Intro... Moui, ce ne serait pas Cradle ça par hasard ?
-Oh mais ne vous inquiétez pas mon brave monsieur, elle est courte cette intro et en plus nous sommes plus pauvres.
-Effectivement, vous dites la vérité, y'a pas de grande majesté là-dedans. Mais... mince, ce n'est pas Marduk période récente qui est venu faire un guest pour le premier riff ?
-Certes non mon bon ami, mais on aime bien le groupe vous comprenez, il serait irrespectueux de ne pas s'en inspirer, d'autant plus que nous avons enregistré dans leurs studios.
-Moui, si vous voulez. C'est donc pour ça que votre chanteur ressemble à Legion je suppose.
-Vous avez tout compris, mais écoutez donc ce qui suit, on ne propose certes pas un grand black metal mais il se tient et reste de bonne facture.
-Pas trop chère la facture quand même.
-Vous êtes bien sévère là. Quoiqu'il en soit nous nous échinons à créer des chansons qui donnent leur pesant de cacahuètes black metal, et ceci jusqu'au bout des ongles. Du son au riff, tout est black. Tenez, on n'est pas vache, on ajoute gratuitement des touches de thrash et de death, c'est qu'on n'a pas oublié qu'on est en 2012.
-D'accord mais il faudra dire à votre batteur que le son de sa cymbale est irritant.
-C'est vrai on vous l'accorde mais on ne s'en est rendu compte qu'après le mix...
-Avez-vous quelques originalités ou aérations à proposer sinon ?
-Malheureusement non voyez-vous, nous étions trop occupés à composer du black metal, c'est que nous sommes méchants vous comprenez. Ça explique donc pourquoi on a au mieux un break calme pas mal trouvé sur "Divide et Impera" mais rien de plus. Ou un premier riff à la Death sur "Dystocratic".


Bon, pas la peine de s'attarder donc. Vous êtes coupable de sortir un album bien peu inspiré et surtout d'un manque d'originalité confondant. Mais on vous pardonne vos errances mardukiennes, vous n'y pouvez rien. Qui plus est, des riffs à la production, vous réussissez à rester black, et pour cela, vous accrochez la moyenne.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1