5246

CHRONIQUE PAR ...

40
Joe Le Hareng
Cette chronique a été mise en ligne le 29 mai 2012
Sa note : 13/20

LINE UP

-Julien Bells
(chant+guitare)

-Manu Redhead
(basse)

-Christophe Dabrown
(batterie)

TRACKLIST

1) She Made No Resist
2) Wet Desert
3) Crystal Tree
4) Into My Eyes
5) Churches Flames
6) Taxidermic Sensation
7) Fucking Holidays
8) Black Jack
9) Siren's Blast
10) Drunk Peanut
11) Neverth 

DISCOGRAPHIE


Jumping Jack - Trucks and Bones
(2012) - rock hard rock Gros rock - Label : Klonosphere



Jumping Jack ? Trucks and Bones ? Ben les gars avec un CV comme ça, va falloir envoyer sevère ! Bon le contrat est quasiment rempli. Jumping Jack c'est un peu l'histoire de mecs qui hésitent entre le gros rock à la Danko Jones et Alice in Chains mais qui du coup ont un peu le cul entre deux chaises. Alors ils sortent un album qui envoie, mais pas trop...

Parce que les ingrédients sont plutôt bons : riffs créatifs, couplets/refrains qui fonctionnent bien, chanteur qui sait envoyer quand il faut envoyer et moduler quand il faut... moduler (c'était facile pourtant). Non, le souci réside plutôt dans l'interprétation : entre un choix de tempo pas forcément judicieux (trop lent pour du gros rock, trop rapide pour du Alice in Chains-like) et une section rythmique un peu timide dans le son et dans les intentions (la batterie mid-tempo ca demande de la gouache et de la dynamique et cette basse aurait mérité un peu plus de rondeur voire une fuzz un peu crade). Du coup, force est de reconnaître que malgré d'excellents morceaux, il arrive que l'on s'ennuie un peu... Fort heureusement y'a quand même deux-trois buches qui collent l'auditeur au siège !
L'excellente "Wet Desert" (un petit côté James H. dans le chant non?), l'excellentissime "Taxidermic Sensation", la très réussie "Siren's Blast" (ce riff ! Entendu deux millions de fois mais revisité avec classe, bravo) qui donne envie de tout plaquer et d'aller draguer des fausses blondes avec un gros pick-up. Des chansons taillées pour le live : format court, refrain catchy, bref tout l'attirail pour que les morceaux restent dans la tête... et ça marche ! Une ou deux écoutes et on se surprend à susurrer le refrain de "Black Jack" ou le couplet de "She Made No Resist". Du coup c'est assez frustrant : d'un côté des gros morceaux punchy/catchy qui mériteraient d'être joués à donf', pied sur le retour et de l'autre des morceaux mid-tempo qui mériteraient eux d'être plus plombés à la Jerry Cantrell... Dommage, dommage.


Bon alors ? Il nous dit que c'est pas bien ou il nous dit que c'est bien.  En fait si Jumping Jack c'est bien : c'est propre, bien interprété, original et pourtant c'est difficile de s'enquiller l'album en entier. Un production un peu plate, un choix de tempo pas forcément des plus judicieux ont tendance à affadir un peu ce Trucks and Bones. Certains trouverontsans doute ce constat un peu rude, mais vu la quantité de groupes de « gros-rock-moitié stoner-moitié grunge-moitié hard-rock-cafait trop de moitié-mais-on-s'en-fout-on-fait-du-rock » qui fleurissent çà et là, on peut se permettre de faire un peu les difficiles et pinailler, surtout quand les groupes ont du potentiel !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3