5219

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 14 mai 2012
Sa note : 8.5/20

LINE UP

-Marta Gabriel
(chant+guitare)

-Andy Wave
(guitare)

-Tom Woryna
(basse)

-Golem
(batterie)

TRACKLIST

1) Witch's Mark
2) Child of the Flame
3) It's Your Omen
4) Crimen Excepta
5) Medicum Animarum
6) The Spell of Death
7) Hope Is Gone, Here's New Law
8) Fire Be My Gates
9) Tyrani Piekiel
10) Ghosts of Sherwood

DISCOGRAPHIE


Crystal Viper - Crimen Excepta
(2012) - heavy metal - Label : AFM Records



Crystal Viper, fer de lance du heavy metal en Pologne, trace son petit bonhomme de chemin depuis quelques années. Jamais ils n'ont été originaux, mais en revanche, qu'est-ce que c'était efficace ! Legends, leur précédent album, était de ceux qui avaient le bon goût de nous ramener en arrière sans être ringard, et, bourré d'hymnes, on se voyait déjà partir à la conquête de terres inconnues en leur compagnie. Alors, deux ans plus tard, Crimen Excepta a certainement des arguments à revendre ! Oui… mais non.

C'est le moment de se demander : qu'est ce qui fait qu'en deux ans, la qualité baisse autant ? En premier point, on va chercher cela du côté de la volonté d'innover, de partir sur un nouveau chemin pour que les reproches de répétition soient écartés. Au lieu de véloces hymnes guerriers, les morceaux sont moins directs, plus longs, trop longs même, et du coup, ils se perdent dans d'interminables parties instrumentales dispensables, à la place de se contenter d'aller à l'essentiel et de faire mouche par les refrains. Alors ça pouvait être une bonne idée, mais ça ne l'est pas, tout simplement car le groupe polonais est incapable de bien doser son cocktail entre efficacité et pistes longues.
Résultat, on s'ennuie. Il n'y a guère que quelques morceaux pour nous réveiller. On pense à la grande qualité de "It's Your Omen" qui est ce titre épique qui manque cruellement à tout le reste du brûlot, ou encore à "Witch's Mark", franchement sympathique, au refrain qui pose une atmosphère noire et sinistre, et aux petits artifices tout autour. On saluera aussi une reprise de Vader dans la langue natale, "Tyrani Piekiel", en duo avec le chanteur de la formation d'ailleurs, qui fait mouche, et la conversion au mode heavy est réussie. Ces petits exploits à part, l'envie d'écouter autre chose est pressante, motivée par un tonnerre de bâillements. Mention spéciale au titre éponyme, en duo avec le frontman de Hell, sommet du chiant.
Même Marta Gabriel n'est plus que l'ombre d'elle-même. Sa voix est parfois à la limite de la justesse, ses aigus trop périlleux, et comble du comble, elle manque sérieusement d'entrain, de conviction et de poigne, là où elle savait comment nous faire rugir. Se rendrait-elle compte elle-même que Crimen Excepta est très en demi-teinte ? Trouverait-elle les morceaux ennuyeux au possible ? C'est presque ce qu'elle nous fait croire vu la perte de tout ce qui faisait son charme, et montre une frontwoman à la ramasse, loin de ses capacités, qui déçoit au fur et à mesure. Chose étonnante, c'est sur "It's Your Omen", le morceau guerrier, qu'elle fait sa résurrection et convainc à nouveau. Un hasard ? Certainement pas.


Crimen Excepta est un album chiant, dénué de vie et manquant vraiment d'inspiration. Il est bien beau de vouloir changer, mais si on ne maîtrise pas ce que l'on fait, ça ne sert pas à grand chose. Legends est un (très) bon album, et continuer sur cette lignée aurait pu être un pari gagnant : après tout, la grosse réussite de cette nouvelle offrande est la piste qui nous rappellera le plus leur ancien album. Tirez vos conclusions par vous-même, et espérez que Crystal Viper tire les mêmes.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3