4986

CHRONIQUE PAR ...

86
Althor
Cette chronique a été mise en ligne le 15 janvier 2012
Sa note : 11/20

LINE UP

-Mona Beck
(chant)

-Peter "Pete" Falk
(guitare+clavier)

-Kenneth Frandsen
(basse)

-Dennis Stockmarr
(batterie)

TRACKLIST

1)Third Act
2)
Scrarecrow
3)Lead the Way
4)Snake of Eden
5)Shorthanded
6)Spring Will Come
7)Tree of Life and Death

8)Fall of Giants
9)Vampiria
10)Kingship Incarnate (bonus track)

DISCOGRAPHIE


Illnath - Third Act In The Theatre Of Madness
(2011) - black metal symphonic - Label : Pitch Black



Si je vous dis black symphonique et très mélodique avec un peu de chant féminin, vous me dites logiquement Cradle of Filth. Et bien non, le groupe en question n’est autre que Illnath, une formation danoise avec front-woman, donc une chanteuse black (heu pas la couleur). Les deux précédents efforts ont été pas trop mal accueillis par la critique sans être toutefois exceptionnels. Voyons ce qu’il en est de ce cru fin 2011.
 
L’une des caractéristiques de ce groupe est d’avoir un line up complètement instable. Jugez par vous-même, deux changements de claviériste, et six concernant les batteurs depuis la création du groupe ! Ce phénomène est peut-être symptomatique d’un problème au sein de ce groupe. Bref, passons au contenu musical de cet album. "Third Act" sera le morceau d’ouverture et immédiatement on est frappé par la production un peu « cheap ». Le son de la basse fait corde à linge et surtout, le synthé fait premier prix. Paradoxalement ça passe encore avec le genre, donc ce n’est pas rédhibitoire, et puis au fil de l’écoute on finit par s’y habituer. La performance de la chanteuse est très correcte, elle n'a rien a envier à ses concurrents masculins, elle va du black pas trop éraillé au chant clair inquiétant. Mais revenons à l’opener car il représente un bon aperçu de ce qui attend l’auditeur, à savoir beaucoup de mélodies aux travers d’un clavier et lead guitares très présents et enfin un chant assez varié. La comparaison avec Cradle of Filth est toujours présente tant les deux ont de points communs sur cet album. Du chant féminin (logique vous me direz) est présent discrètement mais il donne au final à un effet similaire à celui procuré sur l’album de la bande à Dani. Les vocaux de Mona Beck s’approchent d’ailleurs fortement de ce dernier.
"Scarecrow" débute sur un riff de basse inquiétant vite rejoint par les autres musiciens, et bizarrement on n’a pas l’impression d’avoir changé de titre, la recette est la même. Seul le refrain se différencie mais de façon négative avec un chant black doublé par un autre clair assez incongru. Heureusement qu’un long solo bienvenu vient changer la donne. Il nous fait même oublier qu’on écoute du black, il est d’ailleurs très typé power métal. Le morceau suivant "Lead the Way", pousse encore plus loin le côté mélodique avec ses lead omniprésents. "Snake of Eden" est court et particulièrement direct, mais il n’en ait pas moins ultra jouissif. Le niveau de composition ne baisse toujours pas et ce n’est pas le majestueux "Shorthanded" qui va faire mentir ce ressenti. Ca continue avec "Spring will Come" (à la saison où est écrite cette chronique, on ne peut qu’être d’accord), le titre le plus mémorable de l’album avec sa rythmique et ses leads imparables. La suite et ce jusqu’à la fin sera hélas moins bonne ; trop de redondances sont présentes. Le titre bonus n’apporte vraiment rien de plus et aurait pu être dispensé.

 
Il est difficile de trancher, pour ne pas changer donnons un avis complètement médian. Car les qualités sont présentes, notamment un sens mélodique intéressant qui sied bien au black métal pratiqué. En revanche la production ainsi que le mix des différents instruments n’est pas au mieux. En outre, certaines compositions sont faibles et montrent surtout peu d’originalité. Reste au final des ambiances réussis et un chant efficace, les lead guitares sont également un gros plus. Cet album est clairement susceptible de plaire aux amateurs de méloblack.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3