4963

CHRONIQUE PAR ...

93
Jehovad
Cette chronique a été mise en ligne le 18 décembre 2011
Sa note : 16/20

LINE UP

-Henrik Fevre
(chant+basse)

-Jesper M. Jensen
(guitare)

-Kim Olesen
(guitare, claviers)

-Morten Sørensen
(batterie)

TRACKLIST

1)Hold Back Tomorrow
2)The Re-Formation Show
3)Facing Dawn
4)World in a Dome
5)Desiderio Omnibus
6)Oh My Precious Life
7)Golden Days
8)Telltale Eyes
9)River
10)Circumstanced 11)


DISCOGRAPHIE


Anubis Gate - Anubis Gate
(2011) - heavy metal power heavy prog sympho très bon - Label : Nightmare Records



Les très productifs Danois d’Anubis Gate sont de retour pour leur dixième anniversaire avec un cinquième album, sobrement intitulé Anubis Gate. Au programme, un power metal mélodique à tendance progressive de grande qualité qui vous aidera à passer l’hiver, en vous réchauffant grâce à ses mélodies savoureuses. Laissez le dieu Anubis vous escorter une fois de plus au-delà de la porte du royaume des morts sur fond d’un heavy metal à la danoise, très fouillé et résolument moderne…

Vos premiers pas dans ce royaume seront accueillis par un thème au piano - qui sera repris à la guitare plus loin dans la même chanson - accompagné de samples. Puis s’enchaînent frénétiquement des riffs de guitare colorés et dynamiques sur lesquels se pose bientôt un chant heavy metal assez neutre, sans caractéristique particulière et donc heureusement sans un de ces timbres agaçants qui sont parfois le talon d’Achille de ce genre de combos. Simplement agréable et cohérent avec le style musical. Et quel style ! Anubis Gate est voué à plaire à un grand nombre, tant tout un chacun peut trouver son compte dans cet album qui regorge de somptueuses mélodies et d’orchestrations chiadées en tous genres. Les Danois font en effet feu de tout bois : sons électroniques, samples, claviers, nappes de guitare acoustique pour colorer discrètement mais efficacement certains passages ("Telltale Eyes", "Hold Back Tomorrow"), riffs furieux pour réveiller la brute qui sommeille en chacun de nous ("Telltale Eyes", "Desiderio Omnibus"). Tous les ingrédients se marient à merveille, sans pour autant produire aucun effet de patchwork, mais plutôt un savant mélange riche et homogène qui recèle une foule de surprises et de détails bien sentis, l’ensemble de l’édifice étant mis en valeur par une production aérée, ample et puissante. Les références qui viennent à l’esprit sont évidemment diverses et variées, de Fear Factory à Vanden Plas en passant par Dark Tranquillity.
Le travail est également colossal sur le chant, tant dans les recherches mélodiques des lignes que dans la mise en place d’harmonies vocales. Henrik sait remarquablement varier les ambiances ainsi que transmettre toutes sortes d’émotions. Remarquables également sont les refrains, très accessibles, tirant parfois même sur le pop rock dans l’esprit, sinon la forme, bien entendu (la très belle "Facing Dawn", la captivante "Golden Days, pour laquelle une vidéo officielle a été réalisée sur une version raccourcie de la chanson originale, vidéo qui vaut le coup d’oeil), qui démontrent un réel souci d’écrire de bonnes chansons de rock n’roll, tout simplement. Et il est universellement admis qu’une bonne chanson repose avant tout sur de bons riffs. Et bien banco encore une fois et chapeau à Jesper et Kim pour la collection de riffs magistraux qu’ils nous offrent ici, dès l’entrée en matière de "Hold Back Tomorrow" et sans se relâcher tout au long des dix pistes qui composent l’album. Par ailleurs, les deux guitaristes ne sont pas en reste lorsqu’il s’agit d’aborder le chapitre des solos, également incorporés pour servir le morceau et non pour servir de vitrine démonstrative. On notera le bref duel guitare / claviers sur "Telltale Eyes". En bref, quel que soit l’angle d’attaque que l’on choisit pour lui faire un sort, Anubis Gate semble être intouchable et sort inéluctablement vainqueur de tous les assauts que l’on pourrait lui lancer.

A la hauteur de leur réputation grandissante, Anubis Gate semble désormais installé comme une valeur sure, au nom évoquant un métal riche, intelligent et accessible. A écouter et ré-écouter à tête reposée. 


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2