4922

CHRONIQUE PAR ...

87
Malice
Cette chronique a été mise en ligne le 22 novembre 2011
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Leve Laiter
(chant)

-Elnur Aliev
(guitare)

-Deion Kristen
(claviers)

-Eli Reeve
(basse)

-Stian Kristoffersen
(batterie)

TRACKLIST

1)Turn Back the Time
2)Name on the Stone
3)The Last Drop
4)Gone with the Sunrise
5)Live the Life You've Imagined
6)Dreamer
7)Though To Love
8)When the Sun Goes Down

DISCOGRAPHIE


Red Rose - Live The Life You've Imagined
(2011) - heavy metal power - Label : Bakerteam Records



Venus tout droit des lointaines contrées israéliennes, Red Rose signent avec Live The Life You've Imagined leur première sortie, un album de huit pistes durant un peu plus d'une demi-heure... c'est clair ; de ce point de vue-là, on est loin du dernier Orphaned Land. Et à part cette première impression peu engageante, que peut-on retenir du premier album de Red Rose ? Hé bien, que la naïveté et la sincérité ont du bon, et que cela s'entend.

Contrairement aux autres groupes israéliens chez qui s'est développée la tendance de mêler rock et musique typiques de là-bas, les musicos de Red Rose semblent s'évertuer à jouer un metal qui - bien que tout a fait honnête - a tendance à se fondre dans la masse, voire à ressembler de manière flagrante à certaines compositions d'autres groupes plus importants : Une poignée de Sonata Arctica, une pincée de Scorpion, un brin de Dream Theater... c'est ainsi qu'oscillera tout l'album : à mi-chemin entre le pompage et l'inoffensive « prise d'inspiration ». Mais si l'on décide de faire abstraction de ces similitudes troublantes, il faut avouer que les compositions de Red Rose sont efficaces et font souvent mouche.
En effet, le niveau des compositions est assez élevé, les refrains souvent très réussis ("Dreamer" ou encore celui du morceau éponyme) et la voix du chanteur agréable et assez passe-partout pour s'adapter aux multiples styles qu'on choisi d'exploiter Red Rose. Passant de la power-ballade la plus traditionnelle ("Dreamer") à un rock'n'roll tout droit sorti des années 80 ("Tough To Love"), les Israéliens se montrent à l'aise dans plusieurs registres. Le fait d'avoir développé autant d'ambiances passera peut-être pour de l'incohérence, pour autant que l'on considère plus Live The Life You've Imagined comme un album à part entière que comme une sorte d'EP.
En plus de bénéficier d'un talent instrumental et de composition tout à fait honorable, Red Rose a le don de créer des chansons totalement addictives, dont on se surprend à fredonner le refrain machinalement. Globalement, les chansons sont entraînantes, joyeuses (sauf "Gone with the Sunrise" qui se veut un peu plus sombre, et elle l'est) et d'une efficacité indéniable. Seules les deux dernières pistes donnent une impression de bâclage : plus courtes, elles sont également moins intéressantes et donnent une sensation d'inachevé assez irritante. Heureusement, le clavier de "Turn Back the Time" et le chant sur "Dreamer" viennent effacer le goût d'imperfection laissé par les vilains petits canards des dernières pistes.


Malgré son côté gentillet ainsi que sa durée limitée, Live The Life You've Imagined reste un premier essai réussi, avec lequel Red Rose parviendront sans doute à se faire un nom. Accordons-leur le bénéfice du doute en ce qui concerne leurs influences : peut-être avec le temps se feront-ils plus matures et apprendront que, pour devenir meilleurs, il faut prendre le risque de sortir des sentiers battus...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1