4890

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 02 novembre 2011
Sa note : 17/20

LINE UP

-Anders Jacobsson
(chant)

-Lisa Johansson
(chant)

-Johan Ericson
(guitare)

-Daniel Arvidsson
(guitare)

-Fredrik Johansson
(basse)

-Jerry Torstensson
(batterie)

TRACKLIST

1)The Drowning Age
2)The Last Hour of Ancient Sunlight
3)End of the Rope
4)Elysian Night
5)Deadlight

6)Dead World Assembly
7)A Phantom Dissonance
8)The Quiet Storm
9)The Death of Hours

DISCOGRAPHIE


Draconian - A Rose for the Apocalypse
(2011) - doom metal - Label : Napalm Records



Grand retour des Suédois de Draconian après 3 ans, ces maîtres du doom ont suscités moult attentes. Certains pensaient qu'ils avaient splittés, d'autres qu'ils étaient en pause, mais ils nous préparaient une nouvelle œuvre. Chouette tout cela, car une sortie de Draconian est metalliquement un événement majeur ! A Rose for the Apocalypse va heureusement poursuivre dans l'excellente lignée des précédents opus.

Draconian a décidé de s'élargir à un plus grand public. Les mélodies sont donc moins atmosphériques et gagnant une touche un peu plus direct (comme le démontre le single ''The Last Hour of Ancient Sunlight'') sans pour autant renier son passé et son doom, qui reste toujours du doom, et probablement restera toujours du doom, même avec la touche plus ''légère'' qui lui est ici apposée. Pour autant, A Rose for the Apocalypse reste très bon, superbe même, et encore pour les mêmes raisons : une musique chargée d'émotions, une noirceur plus marquée au détriment de la mélancolie, si caractéristique de l'univers des suédois. Les vieilles recettes changent sans changer, s'il est possible de dire cela ainsi. On reconnaît bien Draconian, mais il évolue un peu. Cela leur permet donc de ne pas rester éternellement dans le même registre, choix judicieux.
Et on remercie toujours la formation scandinave lorsque l'on entend des magnifiques ''The Drowning Age'' ou encore ''Deadlight''. Mais dans ce nouvel opus, le groupe nous donne une pièce majeure de la discographie complète : ''Elysian Night''. Condensé du savoir-faire des Suédois, de la lourdeur aux passages éthérés, on a envie de réécouter cela encore et encore. On notera malgré tout un titre faible, ''The Quiet Storm'', qui manque encore un peu du mordant nécessaire. Mais on ne peut pas avoir la perfection partout, surtout avec les voix d'Anders et Lisa, toujours aussi bons, entre le growl bestial de l'homme et le chant versatile et enchanteur de la dame, c'est un plaisir de faire leurs retrouvailles. Et comme Draconian est un groupe très malin, l'ensemble est à la fois oppressant et accrocheur, comme toujours. De quoi savourer de longues heures du doom.

Encore une réussite à ajouter au palmarès de la formation. Avec A Rose for the Apocalypse, nos Suédois montrent qu'ils sont toujours des leaders du genre et que, c'est certain, cela n'est pas prêt de changer ! Maintenant, plus de tournées et de festivals ne serait pas de refus pour assouvir cette domination, parce qu'en livraison CD, on ne peut plus s'en passer. Seul regret : le fait de penser qu'on va peut-être devoir attendre encore 3 ans ...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3