4859

CHRONIQUE PAR ...

87
Malice
Cette chronique a été mise en ligne le 16 octobre 2011
Sa note : 15.5/20

LINE UP

-Joey Eppard
(chant+guitare)

-Billy Riker
(guitare)

-Daniel Grimsland
(basse+choeurs)

-Chris "Gartdrumm" Gartmann
(batterie+choeurs)


TRACKLIST

1)Sirenum Scopuli
2)React
3)Sparrow
4)High Times
5)Numbers

6)One With the Sun
7)The Ghost You Gave to Me
8)Pretty
9)Afterglow
10)It's Alive
11)Only Child
12)The Barrier

DISCOGRAPHIE


Three - The Ghost You Gave To Me



J'ai toujours eu tendance à me méfier des groupes de rock s'auto-étiquetant «progressif» ainsi quand j'ai reçu le nouvel album de 3, je n'ai pu m'empêcher de craindre une catastrophe. Je sais ce que vous pensez : « Malice a vieilli, elle a chopé une mentalité de vieux con »... hé bien je proteste ! Si j'étais passée à côté de The Ghost You Gave To Me, j'aurai sans doute adopté cette mentalité. Mais les gredins de 3 ont su me faire comprendre que l'on peut vraiment mêler pop, post-rock et metal prog avec brio... et c'est fantastique !

En effet, la caractéristique première de 3 est sa capacité à mélanger les genres dans un même album sans pour autant rendre le tout incohérent. Ainsi sur ce sixième album se côtoieront dans la plus grande allégresse mélodies pop ("Pretty", "Afterglow"), ambiances typiquement alternatives ("High Times", "React") et progressif acoustique ("The Barrier", "One With the Sun"). Présent de manière égale le long des douze tracks qui parsèment l'album, ces trois styles principaux connaîtront des moments forts comme des moments bien faibles. Dans ces derniers on peut aisément considérer un "Sparrow" vite lassant, ainsi qu'un "Pretty" un peu trop techno pour durer de manière raisonnable.
Et sinon ? Sinon oscille entre riffs efficaces en diable ("It's Alive", "Only Child") et refrains jouissifs ("Numbers", "High Times"). Au milieu de tout cela culmine "Only Child", un pur moment de plaisir et également le plus long morceau de l'album (7 minutes de bonheur). C'est bien simple : cette track est un voyage hypnotique où tous les instruments ont la belle part. Et c'est peut-être ça le plus grand talent de 3 : Réussir à faire des compos très intéressante et en plus de ça... totalement audibles. Plus étrange et plus catchy, la deuxième piste nommée "React" amène parfaitement au coeur de l'univers étranges de 3.
Malheureusement, The Ghost You Gave To Me n'est pas parfait : la chanson éponyme, malgré son côté speed assez agréable, n'est pas au même niveau que ses consoeurs. "One With the Sun" est intéressante, mais trop longue. Dans le même style, "The Barrier" tire aussi en longueur, malgré ses très chouettes choeurs. Heureusement, la différence de niveau n'est jamais vraiment trop dérangeante, ce qui permet une écoute tranquille de l'ensemble, des premières arpèges de "Sirenum Scopuli" aux choeurs de "The Barrier".

Avec The Ghost You Gave To Me, les Américains de 3 parviennent une fois de plus à créer une ambiance unique et travaillée, sans pour autant perdre ce son qui leur est propre. Devant un travail de cette qualité, croyez-moi, il est impossible de ne pas croire que le prog a encore un avenir. Que les petits roquets qui s'autoproclament génies du prog en tirent une leçon, car pendant qu'ils se prosterneront - pleins d'une humilité retrouvée - 3 continueront de sévir en live  jusqu'à leur prochaine réussite...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4