4845

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été mise en ligne le 05 octobre 2011
Sa note : 15.5/20

LINE UP

-Robb Flynn
(chant+guitare) 

-Phil Demmel 
(guitare) 

-Adam Duce 
(basse) 

-Dave McClain 
(batterie)


TRACKLIST

1)I Am Hell (Sonata in C#)
2)Be Still and Know
3)Locust

4)This Is the End
5)Darkness Within
6)Pearls Before the Swine
7)Who We Are

DISCOGRAPHIE


Machine Head - Unto The Locust



Cher Robb, 
Je ne sais pas si j'aurai l'occasion de t'interviewer un jour, et pourtant Dieu sait que j'en ai envie. J'ai tellement de questions à te poser qu'il faudrait un créneau d'une heure, mais ça en vaudrait la peine. Tiens, une première question qui me taraude : tu es le boss de ton groupe, donc comment se fait-il que son identité musicale soit systématiquement définie par le deuxième gratteux ? Avec Logan Mader tu faisais du thrash syncopé, Ahrue Luster t'a vu basculer dans le néo voire le nu metal et depuis que Phil est là Machine Head est devenu un des meilleurs groupes de heavy/thrash mélodique du monde. Et une autre question, tiens : combien de personnes t'ont déjà dit que Unto The Locust est à The Blackening ce que The More Things Change est à Burn My Eyes ?


Avoue, celle-là tu te l'es forcément déjà mangée depuis que l'album est sorti. The Blackening était déjà trop proche de Ashes pour certains, mais là tu tends franchement le bâton pour te faire battre. Poser un premier titre-fleuve porté par des thèmes lead permanents, de gros beatdowns évoquant les débuts du groupe et de longs plans instrumentaux alternant mélodie et décharges de haine, tu l'avais déjà fait avec "Clenching the Fists of Dissent"... et "I Am Hell" c'est la même. Allez, avoue ! Je dis pas que c'est pas bon, hein, t'as visiblement trouvé le truc pour que l'auditeur sorte d'un titre de sept minutes en n'ayant rien vu passer, c'est même un des énormes points forts de ton groupe aujourd'hui. Mais faut bien que t'admettes que les fondamentaux de Locust sont exactement les mêmes que ceux de l'album d'avant. Tu as visiblement trouvé le gratteux de tes rêves avec Phil, et vous entendre alterner les solos est une grosse source de kif... surtout avec vos deux styles très reconnaissables ! Vous êtes deux gros fans de Maiden, donc j'imagine que la comparaison avec Smith et Murray vous fera plaisir. Par contre quand vous reprenez telles quelles les recettes existantes c'est moins bien : le passage en twin lead à 3'37 dans "Be Still And Know" c'est le même que celui de "Aesthetics of Hate", mec !! Bon, c'est le même début en tous cas, et c'est assez pour que ça choque. Surtout qu'il n'y a pas que ça.

Ben oui, ça fait trois albums de suite avec le même second gratteux, c'est un record pour toi... et du coup vous avez développé des gimmicks. Des tics de composition. Personne n'est à l'abri de ça, mais ce qui est étrange c'est que tu sembles ne pas avoir le sens de la mesure à ce niveau. Axer les passages à deux guitares sur du simple et percutant et réserver la branlette aux solos, c'est une bonne idée. En arriver au point où les plans ressemblent à des exercices de débutant tellement ils sont bateaux, déjà moins. La twin lead de "Locust", à 3'49, on dirait que c'est sorti de La guitare néoclassique pour les nuls ™ !! Idem pour les enchaînements au milieu de "I Am Hell", on dirait vraiment quelqu'un qui récite ses gammes. La simplicité et la facilité ça n'a rien à voir, tu sais... d'ailleurs oui, tu le sais, c'est ça qui est étrange. Parce que si le feeling général de redite est indéniable, il y a aussi beaucoup de moments où tu t'es visiblement sorti les doigts et où tes acolytes et toi avez eu à cœur de proposer quelque chose d'inédit. Déjà il y a ces intros sorties de nulle part : chant religieux en espagnol ici, choeurs d'enfants là, y'a vraiment de l'idée dis donc. Et il y a le refrain déjà légendaire de "Locust" où vous avez fait très fort : utiliser une mélodie lead comme ça, comme un riff, et poser par-dessus une ligne de chant aussi basique et jouissive, ÇA c'est balaise. C'est même énorme.

On pourrait parler longtemps de "Locust", c'est un peu le "Halo" de l'album. Comment diable as-tu fait pour sortir ce riff de couplet, comment peut-on balancer un truc à la fois aussi simple et aussi vicieux ? Et ces guitares en tremolo dans "I Am Hell" et "This Is The End", t'as eu l'idée comment ? C'est toi ou Phil ? Ca donne une touche de black irrésistible, ça ressemble au premier DevilDriver dans l'idée sauf que c'est encore mieux fait. Et à chaque fois Dave a cette manière d'imposer un pattern qui raccroche le tout à Machine Head, histoire que ça ne sonne pas comme un "à la manière de". Je regretterai toujours Chris Kontos, mais ton batteur a vraiment décidé d'en coller des tonnes sur cet album ! La double dans "Be Still And Know" est fabuleuse, on lui a forcément déjà dit. Et ton chant, mec, comment dire... t'es le meilleur dans ta catégorie. Et vu qu'à chaque album tu as un peu plus de grain, tu montes un peu plus haut et tu as un peu plus de puissance que sur celui d'avant, ça risque de durer. Le refrain en choeurs de "Be Still And Know", ta montée sur celui de "This Is The End"... brrr ! C'est impressionnant, et le jour où tu te décideras à mettre ton chant clair au niveau de ton chant hurlé et de ton chant agressif/mélo tu seras une légende. Et le jour où Adam se décidera à faire quelque chose de l'espace énorme que vous lui donnez pendant les twin il sera un vrai bassiste, mais ça ne lui dis pas. Il me fait peur physiquement.


Bravo, Robb. Chapeau, vraiment. T'as gardé la même recette que l'album d'avant, mais t'as subtilement changé l’assaisonnement et on avale le tout avec le sourire quand même. Si on prenait les meilleurs titres de Locust et de Blackening on aurait probablement l'album de heavy-thrash ultime, ou pas loin. Je suis chiant avec le renouvellement artistique des groupes donc tu me pardonneras de pas te classer en coup de cœur, mais t'as fait un truc costaud. T'enferme pas dans une routine trop vite, c'est tout ce qu'on te demande.... ce serait con qu'il faille que tu changes de gratteux à nouveau pour te renouveler à l'avenir.


PS : concernant l'édition deluxe de l'album... arrête les reprises. Vraiment. C'est laid. Par contre la version acoustique de "Darkness Within" t'aurais pu la coller sur toutes les éditions, elle est meilleure que l'originale !

PPS : «
Into glory we will ride ? » Vraiment ? Tu vas faire le Signe sur scène et tout ?




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6