4803

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 17 septembre 2011
Sa note : 13/20

LINE UP

-Kevin Reece
(chant)

-Maniac Neil
(guitare)

-Brandon Hartwell
(basse)

-Travis Ruvo
(batterie)

TRACKLIST

1)Psychoplasmics
2)Merchants of Sleaze
3)Sleeping in Hell
4)Pink on the Inside    
5)Scared Stiff
6)Slaughterhouse Recollections
7)Mindscraper
8)Sex Trash Princess
9)Paralyzed by the Medusa Spider
10)Death Trip... In the Drug Den of the Damned
11)We Kill Cause We Care
12)Gobble Up Your Guts Pt.3

DISCOGRAPHIE

Mindscraper (2011)

Blood Freak - Mindscraper
(2011) - grindcore death grind bon mais banal - Label : Willowtip



La bande à Neil Smith est de retour. Vous aimez, comme moi, le grind bien violent qui remue bien et qui est bon là où il passe ? Alors ce nouvel album de Blood Freak va peut-être vous intéresser. Et les précédents, aussi, parce que les Américains ne sont pas mauvais du tout, suffit de voir leur discographie et de l'écouter pour s'en rendre compte. Mais bon, je dois reconnaître que c'est sur une pointe de déception que j'ai terminé l'écoute de Minscraper.

Explication. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne s'ennuie pas en écoutant ce nouvel album de Blood Freak. Le death/grind dans toute sa splendeur : c'est violent,chaotique, bruyant, ça va dans tous les sens et nous, on aime ça. Le rythme est rapide, on s'en prend plein la face, on tape du pied et on headbangue comme on peut. La formule est toujours la même, c'est à dire balancer de gros riffs qui n'ont ni queue ni tête, parfois aux sonorités un poil thrash qui donnent un petit groove à la musique, effet bien sympathique qui permet de mieux apprécier le flot de ni queue ni tête dans Mindscraper. En clair, si vous aimez la brutalité, cet album est fait pour vous. Seulement, même dans le genre, le groupe n'apporte pas grand chose, et s'il est bon, il manque encore un peu le petit quelque chose qui fait toute la différence.

On passe un bon moment, ça, c'est sûr (enfin, si vous aimez le style évidemment), mais aussitôt écouté, aussitôt oublié. Bon, les plus vilains diront que c'est normal en grind. Mais quand même, on aurait bien voulu avoir un petit quelque chose de plus … piquant. Enfin, reconnaissez au moins que c'est quand même bien jouissif de pouvoir se divertir sur une bonne dose de violence gratuite, non ? Kevin Reece, lui, est toujours au micro, se trouve être toujours aussi bon, que ce soit en growl ou en pig squeal. D'ailleurs, que serait du grind sans ça, je vous le demande ? Heureusement qu'il est là d'ailleurs le gaillard, parce qu'il est quand même foutrement jouissif. Il accompagne merveilleusement bien la tuerie grind derrière lui. Et pourtant, si on accroche bien à la musique, le fait que leur travail ne se démarque en rien des autres groupes du genre dérange un peu.

Parce que l'on se demande, malgré toute la bonne volonté du monde, en quoi Blood Freak est-il meilleur ou moins bon qu'un autre ? Parce que là, c'est bel et bien dommage, je crois bien qu'avec Mindscraper, le groupe va rester confiné dans l'anonymat et l'underground. Le tout semble déjà entendu, parfois moins bien,parfois mieux. Certes, un ''Pink on the Inside'' ou encore un ''Slaughterhouse Recollections'' déboîtent tout sur leur passage (mes deux favorites), mais bon, c'est pas ça qui va propulser la formation vers le sommet. On est donc en droit d'attendre un peu mieux de leur part, parce que dans le passé, ils ont quand même fait de très bons albums (bien que celui-ci le soit aussi).


Blood Freak est bon, mais pas suffisamment pour marquer durablement les esprits. Certes, l'album des Américains va passer comme une lettre à la poste pour les fans du genre, mais le regard critique de la chroniqueuse va irrémédiablement se poser sur cet opus : il n'a pas encore le petit truc qui fait toute la différence alors que la concurrence se veut rude. Peut-être en accentuant un peu le « groove » présent de temps à autre … À écouter quand même.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2