4798

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 14 septembre 2011
Sa note : 16/20

LINE UP

-Carina
(chant)

-Anastasia
(guitare)

-Ines
(guitare)

-Lisa
(basse)

-Lena
(claviers)

-Till
(batterie)

TRACKLIST

1)Music of Light
2)On Flaming Wings
3)Raise Your Cups
4)My Dear Friend
5)World of Hatred
6)Dark Red Desire
7)Midwinter Nights
8)'Till Death Do Us Apart
9)Ruined Castle
10)A Stranger's Story

DISCOGRAPHIE


Arven - Music Of Light
(2011) - folk speed metal power metal symphonique médieval joyeux - Label : Massacre Records



5 allemandes et un batteur, ça donne Arven. Et c'est quoi ça ? C'est la nouvelle signature Massacre Records, son poulain qui fait du metal à nana ! Du coup, je suis méfiante car avec les dernières déceptions venant de ce label (Imperia, Voices Of Destiny, etc.), j'attendais rien de bien mirobolant. Surtout que sur la pochette, les femmes sont mises bien en avant, façon aguicheuse. Alors on sait tous que ça, c'est pour cacher un contenu absolument vide. Tout est réuni pour penser que Music Of Light est aussi inintéressant que sa pochette est moche ...

L'édifice qui constituait mes préjugés s'est envolé d'un coup d'instrument médiéval, balayé par un vent de fraîcheur qui réjouit les tympans à la seconde même où l'écoute est lancée. Arven n'est ni novateur, ni particulièrement original, mais ce Music Of Light est vraiment entraînant ! Naviguant à la limite du kitsch sans jamais l'atteindre, leur mélange de folk, de musique médiévale, de symphonique et de power metal est joie et gaieté. Pas toujours les thèmes préférés des metalleux, en gros, mais quand même, l'énergie positive qui se dégage de la musique est impressionnante. Et cela, c'est la faute des instruments traditionnels qui s'invitent à la musique. À l'instar de Lyriel, mais en plus poussé encore, l'importance de ceux-ci fait qu'ils sont partie intégrante de la musique, ajoutant un côté festif et une harmonie réelle dans les titres, en faisant même un fil conducteur. Autre bonne idée et pas des moindres,l'aspect médiéval qui ressort, un tantinet anachronique mais ni cliché, ni vieillot, un peu comme l'une de ces joyeuses rondes que l'on imagine des siècles auparavant, dans un moyen-âge qui nous est inconnu à nous, qui vivons au 21e siècle.


Et c'est par une belle voix féminine que la musique est portée, celle-ci faisant encore penser à leur compatriotes de Lyriel, mais en plus aiguë. Carina est une très bonne chanteuse, d'ailleurs, capable d'effecteur d'adroites montées dans les notes hautes, de descendre plus bas en restant convaincante,avec un timbre plutôt agréable bien qu'un peu spécial. A mon oreille, il est très beau et subtil, mais ne plaira pas forcément à tout le monde, tant pis. Elle sait être mélancolique (la ballade ''My Dear Friend'', émouvante) mais aussi plus puissante, ne manquant pas de cordes à son arc (pour rester dans le registre moyenâgeux). Les autres filles (et le batteur masculin) ne sont pas des manchots, eux non plus, et maîtrisent bien leur instrument. Même si les prouesses techniques ne sont pas le fer de lance des Allemands, leur niveau est suffisamment bon pour être tout à fait appréciable, même si on regrettera que la production ne soit pas parfaite au niveau de la guitare, un peu trop en retrait, c'est bien dommage.


Par contre, ce que j'aime, c'est l'hymne à boire de la bière qui se trouve dans l'opus. Hé ouais,comment ne pas conquérir la Belge que je suis avec ça ? ''Raise Your Cups'' est réjouissante de vitalité, débordante d'énergie, comme l'album en fait, mais c'est le meilleur refrain parmi les dix, et même dans son ensemble, le meilleur titre. Et je ne dis pas ça à cause du « we will drink one more beer »,  mais bien dans son ensemble, avec les chœurs masculins et féminins, le chant et le côté folk, on touche à l'excellent, là. On ne peut pas vraiment dire qu'Arven ne sait pas faire de la bonne musique et qu'il subsiste de mauvais morceaux, car tous les bons ingrédients sont là. Bon, certes, certains n'aimeront pas la ballade ''My Dear Friend'' car ils la trouveront trop longue, mais elle est belle et variée, donc, elle passe vite. ''A Stranger's Story'' est bien moins mémorisable et demande plus d'écoutes que les autres, elle apparaîtra plus fade, du coup. Mais contrairement à toutes les autres, il faut creuser un peu plus pour l'aimer, c'est comme ça. Et ''World of Hatred'' est sur le coup plus passe-partout,mais les écoutes répétées de l'album font qu'après, elle saute de suite aux oreilles !


Arven, c'est, avec Music Of Light, ce genre de groupes que t'écoutes le matin en prévision d'une longue journée pour t'afficher sur le visage un sourire façon banane. C'est aussi celui que t'écoutes le soir pour te coucher de bonne humeur. C'est aussi celui que t'écoutes quand tu veux parce qu'il donne vraiment la pêche, et qu'il ne contient aucune mauvaise surprise, juste une incroyable joie communicative. Alors prenez votre coupe de bière, votre tenue de chevalier, allons festoyer en compagnie des Allemandes (mais le batteur, il est à moi).


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4