4764

CHRONIQUE PAR ...

87
Malice
Cette chronique a été mise en ligne le 25 août 2011
Sa note : 10/20

LINE UP

-Enzo Caruso
(chant+claviers)

-Frank Caruso
(chant+guitare)

-Gabriele Baroni
(basse)

-Stefano Caironi
(batterie)


TRACKLIST

1)I Know the Darkness
2)Big Hearth
3)I'm Sorry
4)Into the Fog
5)Magic World
6)My Face Is Hard
7)Running in an Old Town
8)Take your Life
9)Parallel Worlds
10)The Reason of the Thing
11)Your Death
12)Fireball

DISCOGRAPHIE

A New Day (2011)

Arachnes - A New Day
(2011) - heavy metal - Label : Lion Music



Pour être un bon groupe, il faut posséder plusieurs qualités dont deux me paraissent essentielles : l'originalité et l'efficacité. Malheureusement en des temps musicaux appauvris comme les nôtres il est difficile de garder à l'esprit ces impératifs. Si bien qu'on a tendance parfois à prendre en affection un groupe qui ne posséderait que l'une de ces deux qualités, en se disant que c'est toujours mieux que rien. Et c'est là que les chroniqueurs interviennent, munis de leur venin et leur verve, prêts à avertir l'auditeur moyen, à le mettre en garde contre la musique « par défaut ». C'est pour cela que, maintenant que le nouvel album d'Arachnes est sorti, il est de mon devoir de vous le dire : A New Day est comme les autres, ni original, ni vraiment efficace.

Parce que j'aime bien la pochette (et qu'Arachnes ne m'a rien fait), j'aimerais bien trouver un autre qualificatif à cet album que banal. Mais malheureusement, je n'y arrive pas : A New Day se laisse écouter avec une relative indifférence, et seuls quelques éléments parviennent à provoquer un regain d'intérêt chez l'auditeur (les choeurs sur "Magic World", le piano sur "Your Death"). Quant au reste, il n'est pas mauvais : il manque simplement de consistance et d'originalité. Même la voix d'Enzo Caruso ne parvient pas à surprendre (j'ai eu à plusieurs reprises la sensation d'entendre du James LaBrie... strange déjà-vu ?), de même que ses lignes de chant, trop alambiquées pour être prenantes, trop décousues pour être efficaces. Les guitares, bien qu'agressives et parfois plus « fines », ne donnent pas vraiment le change et c'est avec une sensation de « bof » grandissant que l'on termine l'album. 

On peut simplement remercier Arachnes de ne pas avoir déshonoré Deep Purple : la reprise de leur "Fireball" n'en sort pas réellement changée... c'est un plus, étant donné la classe de l'original. C'est bien ça le problème de A New Day : l'album n'apporte rien à l'auditeur. Rien, pas une émotion, pas un réel bon moment. Et ce n'est pas des titres comme "My Face Is Hard" qui l'aideront à ne pas s'ennuyer ; cette chanson fait penser à un générique de fin de film... voire à une chanson de Disney, pour les plus jeunes. Même remarque pour "Take Your Life", qui avait quand même eu l'air plus dynamique sur les premières secondes. À nouveau, c'est une impression de légère déception qui pointe le bout de son nez : on croit tenir quelque chose, et au bout d'une minute on se rend compte qu'on a tort. Mêmes les sonorités vaguement spatiales des morceaux ont déjà été entendues milles fois ailleurs !


Il ne faut pas en vouloir à Arachnes. Après tout, les frères Caruso n'ont fait que sortir un album ordinaire, qui ne décevra pas plus qu'il n'enchantera. Malheureusement, je ne peux m'empêcher de me dire que s'il y avait moins de sorties comme celles-ci, de meilleurs talents pourraient émerger et on se retrouverait avec un niveau musical en hausse. Pour cela, peut-être peut on en vouloir à Arachnes, mais dans ce cas il faudrait blâmer des centaines d'autres groupes... et puis, tant que les hommes s'occupent à faire de la musique, ils ne se tapent pas dessus. C'est déjà ça...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5