4396

CHRONIQUE PAR ...

39
Pietro
Cette chronique a été mise en ligne le 29 décembre 2010
Sa note : 10.5/20

LINE UP

-Issa
(chant)
 
-Peter Huss
(guitare)
 
-Tim Larsson
(claviers)
 
-Nobby Noberg
(basse)
 
-Uli Kusch
(batterie)

TRACKLIST

1)Angels Crying
2) I'm Alive
3) River of Love
4) What Can I Do
5) Closer
6) Unbelievable
7) How Will I Know
8) As I Live and Breathe
9) Flying High
10) It's Not Me
11) Fallen Angel
Give Me a Sign

DISCOGRAPHIE

Sign Of Angels (2010)
Can't Stop (2012)
Crossfire (2015)

Issa - Sign Of Angels
(2010) - hard FM mou - Label : Frontiers Records



Issa est blonde, Norvégienne, a de gros seins et pose en bustier en cuir noir moulant sur la pochette de son album. A-t-on vraiment besoin d’en savoir plus en introduction pour attirer le lecteur ? Je ne pense pas.

La Miss, de son vrai nom Isabell Oversveen, a débuté à 17 ans comme chanteuse de session en studio, avant de remporter un concours national à la télé Norvégienne grâce à une chanson écrite par Stian Aarstad. Qui ça? Mais si voyons, le claviériste des débuts de Dimmu Borgir (jusqu’à Godless Savage Garden), celui qui portait avec beaucoup de classe une cape et un chapeau haut de forme sur scène et qui s’est fait viré quand le groupe s’est aperçu qu’il avait plagié la musique d’un jeu vidéo sur le morceau 'Sorgens Kammer' de l’album Stormblåst. Amusant de parler de black metal dans la chronique d’un album tel que Sign Of Angels ! Avant de décrocher un deal avec le label Frontier Records, la belle a roulé sa bosse sur scène et en studio avec de nombreux artistes norvégiens, dont un participant à la version locale de la Nouvelle Star. Pas très metal, ni même vraiment rock tout ça !

Pourtant le label italien, peu avare d’exagérations et toujours prêt à nous faire avaler des couleuvres quand il lance un nouveau projet marketing, euh pardon un nouvel artiste, a réuni une belle équipe pour entourer sa nouvelle protégée. A noter la présence de rien de moins qu’Uli Kusch (ex Helloween et Masterplan) dans le line up, ainsi que les collaborations de Joacim Cans (Hammerfall) ou de Thomas Vickstrom (Therion, ex Candlemass) entre autres au niveau de l’écriture. Tout ça pour un résultat en tous points conforme à ce que l’on a l’habitude d’entendre chez Frontiers. On pense notamment à la collaboration Mickael Kiske- Amanda Somerville, dernier projet en date du label, dont les morceaux pourraient être échangés avec ceux d’Issa sans que l’on s’en aperçoive. On a droit ici à un hard FM standard, ni pire ni meilleur qu’un autre, moyennement accrocheur et aseptisé comme il faut.

Les musiciens retiennent leur jeu au maximum, laissant la chanteuse occuper tout l’espace sonore avec sa voix qui passe plutôt bien mais n’a vraiment rien d’exceptionnel. Son timbre assez neutre n’est pas irritant mais lasse au bout de quelques morceaux, son registre vocal et sa tessiture n’étant pas particulièrement larges. Tout n’est pas à jeter pour autant dans cette collection de titres tous calibrés pour être des tubes en puissance. Certains y parviennent, notamment les deux premiers 'Angels Crying' et 'I'm Alive', grâce à des rythmes plutôt entrainants et des refrains bien mémorisables. Malheureusement le reste de l’album est beaucoup plus mou, méritant de moins en moins en fil des morceaux d’être qualifié de metal, ou même de hard FM. L’infâme 'Closer' par exemple pourrait être l’œuvre de n’importe quelle bimbo pop du moment, même Within Temptation n’en voudrait pas. Et mieux vaut ne pas évoquer le cas 'Unbelievable', ballade au piano de rigueur qui est à peine sauvée du naufrage par une fin légèrement plus musclée.


Aucune surprise donc à l’écoute de cet album bien propre sur lui. Le cahier des charges de l’album commercial destiné à passer sur les ondes (enfin, certainement pas en France) est respecté à la lettre, le physique de la chanteuse bien mis en avant étant ici le gimmick destiné à se démarquer. Il nous reste quand même un ou deux titres bien faits qui nous occuperont en matant les photos promos.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5