435

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16.5/20

LINE UP

-Bruce Dickinson
(chant)

-Adrian Smith
(guitare)

-Roy Z
(guitare)

-Eddie Casillas
(basse)

-Dave Ingraham
(batterie)

TRACKLIST

1)Trumpets Of Jericho
2)King In Crimson
3)Chemical Wedding
4)Gates Of Urizen
5)Killing Floor
6)Book Of Thel
7)Tears Of The Dragon
8)Laughing In The Hiding Bush
9)Accident Of Birth
10)The Tower
11)Darkside Of Aquarius
12)Road To Hell

DISCOGRAPHIE


Dickinson, Bruce - Scream For Me Brazil
(1999) - heavy metal - Label : Air Raid



Fraîchement revenu au sein d'Iron Maiden pour le bouleversant Brave New World, Bruce décida de mettre un terme provisoire à sa carrière solo en sortant ce live. Dernier témoignage du line-up Smith / Z / Casillas / Ingraham (qui ne se reformera pas pour Tyranny Of Souls), ce Scream For Me Brazil massif se veut avant tout une célébration de l'album The Chemical Wedding, parsemé çà et là de quelques extraits des autres albums enregistrés avec les Tribe Of Gypsies: Accident Of Birth et Balls To Picasso. Et force est de constater que le Dickinson Band de cette époque avait une classe inimitable…

Ce live enregistré à Sao Paulo est composé de douze titres, dont sept extraits de The Chemical Wedding! Pour le reste, Accident Of Birth compte trois titres, et pas les plus mauvais: "Road To Hell", "Accident Of Birth" et le majesteux "Dark Side Of Aquarius". Il reste deux petits titres pour Balls To Picasso, à savoir "Laughing In The Hiding Bush" et la ballade universelle "Tears Of The Dragon". Et sur cette dernière on se rendra compte d'un fait indubitable: l'Amérique du Sud était totalement dingue de la carrière solo de Bruce. La chanson en entier est reprise par des milliers de gorges en furie et ne laissera personne indifférent tant l'émotion et l'intensité dégagées par le public sont sincères. Ce public fait tout au long de l'album un véritable triomphe a son idole, reprenant les chœurs comme un seul homme, hurlant « Bru-cé! Bru-cé! » en cadence, bref se comportant comme seul le public latin sait le faire. La qualité d'un album live se mesure autant à la performance du groupe qu'à la participation du public, et de ce dernier point de vue Scream For Me Brazil a sa place aux côtés des grands live métal de l'histoire.

La production de l'album est à l'image de celle de The Chemical Wedding: assez crue, elle ne sonne pas du tout surproduite comme ont pu l'être les live de Judas Priest ou récemment le live de Rhapsody (au son totalement énorme). Le chant est d'ailleurs mixé un poil trop en arrière par rapport aux guitares, et le côté un peu brouillon du tout surprend à la première écoute. Seulement voilà, ce live est placé sous le signe de l'honnêteté, et de ce point de vue il n'y a strictement rien à redire. On entend tout, les prises de chant de Bruce ne sont d'évidence pas overdubbées, et je pense même qu'on peut appliquer ce commentaire à la totalité des instruments. Les guitares sont particulièrement râpeuses et bourrines, assez éloignées de ce qu'on pourrait attendre d'un son de heavy-metal traditionnel sauf en lead, où elles reprennent comme par magie ce son cristallin qui leur va si bien. Pour le reste, la batterie est bien traitée sans plus, et la basse reste suffisamment audible pour qu'on en profite. Je n'aurai de cesse de répéter à quel point le line-up Tribe Of Gypsies + Smith était exceptionnel, et ce live en est une preuve brillante…

En effet, les soli supersoniques de Roy Z se lient merveilleusement bien avec le toucher bluesy de Smith, les deux compères assurant l'un comme l'autre des rythmiques bétons. Il faut écouter "Book Of Thel", déjà monstrueux sur disque, retrouver une pêche nouvelle sous l'impulsion de la paire Ingraham / Casillas (ce dernier balançant sévèrement à la basse) qui s'éclate littéralement. La lourdeur d'un titre comme "Accident Of Birth" est tout aussi bien rendue que le feeling Maidenien de "Road To Hell", et la pièce épique "Darkside Of Aquarius" laisse littéralement sur le cul tant le groupe et son chanteur envoient le bois dans la face d'un public à genoux devant eux. Ajoutez à ça un Bruce en bonne forme qui assure ses parties sans en faire trop, et vous avez une dream-team parfaite. Le groupe sait réarranger ses morceaux quand il le faut: la nouvelle intro de "The Tower" qui voit Bruce faire chanter la foule met le riff en valeur parfaitement, et la partie reggae de "Tears Of The Dragon" fait le saut au profit d'un break calme qui permet à l'ambiance de se poser tranquillement.


Même si la set-list est trop orientée sur The Chemical Wedding, on ne peut que rester coi devant une telle enfilade de compos de toute beauté portées par un groupe et un chanteur en état de grâce. Seule "Laughing In The Hiding Bush" dénote un peu musicalement par rapport au reste, mais le public est tellement heureux de l'entendre que le tout passe très bien. Tout est donc là pour faire de Scream For Me Brazil un live d'exception: qualité d'interprétation, qualité des morceaux, public déchaîné… Une fois le CD fini, on regrette presque que le retour de Bruce au sein de Maiden nous prive de ce Dickinson Band unique en son genre. Jamais un groupe de « mercenaires » n'aura généré un tel groove, une telle énergie, un tel talent pour faire court… Tout fan de heavy-metal se doit de posséder ce disque.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7