4305

CHRONIQUE PAR ...

13
Dupinguez
Cette chronique a été mise en ligne le 25 octobre 2010
Sa note : 14/20

LINE UP

-James LaBrie
(chant)

-Peter Wildoer
(batterie+chant)

-Matt Guillory
(claviers+chœurs)

-Marco Sfogli
(guitare)

-Ray Riendeau
(basse)

TRACKLIST

1)One More Time
2)Jekyll or Hyde
3)Mislead
4)Euphoric
5)Over the Edge
6)I Need You
7)Who You Think I Am
8)I Tried
9)Just Watch Me
10)This Is War
11)Superstar
12)Coming Home

DISCOGRAPHIE


Labrie, James - Static Impulse



J’ai vraiment pas de chance. Non seulement je m’emmerde dans Dream Theater, avec toutes ces parties instrumentales incompréhensibles et Portnoy qui me tape dessus quand je donne mon avis en studio, mais en plus, c’est moi qui en prends plein la gueule, à cause de deux ou trois prestations live foirées. Alors j’en ai marre, voilà ! Du coup je me suis dit que j’allais faire un album solo, comme ça au moins, on parlerait un peu de moi normalement. Et comme par hasard, il faut qu’un certain Mike Portnoy fasse le kéké pendant sa sortie juste pour m’emmerder. Et ce satané batteur n’a rien trouvé de mieux que de se barrer, en plus de ça ! Bon, bah, euh… bon débarras, en fait !

Mais bon, quand même : je suis pas content. Vraiment, vraiment pas content. Et il va falloir faire comprendre ça à mes fans. Comment ça, je n’ai pas de fans ? HAAAAAAAAAAA ! Bon bah je suis encore moins content, du coup ! Je vais faire un album de gros méchant. Comme Portnoy, tiens, ha ha ha ! En plus, vu qu’il joue dans Avenged Sevenfold, je vais lui faire la nique et faire des trucs encore plus bourrins, genre In Flames. Non parce que Avenged Sevenfold, c’est quand même un peu des tapettes. Ils ont des lunettes et des tatouages, vous voyez le genre ? En plus, les tatouages, on peut même plus les enlever, après ! N’importe quoi ! Bon, par contre, je sais plus à quel moment ça a foiré, mais mon batteur se retrouve encore à vouloir crier dans le micro… Encore un coup de Mike ça ! Bon, heureusement, lui au moins il sait gueuler correctement, pas comme l’autre et sa voix de bulldog. En plus, ça va être encore plus méchant, du coup ! Et paf, prend toi "One More Time" dans la gueule d’entrée, méchant auditeur qui ne m’aime pas ! Ces saloperies de fans de prog buveurs de thé avec des boutons partout et qui font que critiquer vont pleurer leur maman, hi hi hi hi ! Bon, c’est pas le tout, mais il va quand même falloir que je chante un peu sur mon album… Voyons voir : et si on collait des refrains mélodiques après des couplets bien bourrins ?

C’est pas une idée de génie, ça franchement ? Comme ça, les fans se diront « waaah, trop beau » mais aussi « waaah, trop puissant » (©Badassinc). Tant pis si mes structures sont assez basiques, j’ai la combine : mes musiciens sont des grosses brutes, ils vont arranger ça ! "Jekyll or Hyde", c’est pas de la grosse baffe dans ta gueule ça ? Et puis vu que mes couilles sont en train de reprendre tout le volume qu’elles ont perdu cette année, à force de chanter suraigu sur de la musique bizarre, pourquoi on se fendrait pas un peu d’un heavy bien grassouillet, mmm ? Allez, boum, "Over the Edge", c’est dans la boite. Quoi d’autre ? Des trucs un peu sympho ? Facile ! Vu que c’est mon claviériste qui compose tout, ça devrait pas poser de problème. Ha, il fallait pas le dire ça ? Merde, je vais encore me faire taper dessus. Non mais regarde, "I Need You", avec un nom pareil en plus, si les fans de Nightwish sont pas en chaleur avec ça, je sais plus quoi faire… Quoi, encore autre chose ? Rho mais non, ils sont lourds ces fans à vouloir de l’émotion. Ils ont pas compris que c’était moche de mettre des « han » à la fin des phrases et du vibrato tout puant ? Puisque c’est comme ça, je vais changer en voix de tête et je vais me noyer dans la reverb sur des paroles bien pourries. Ils vont le regretter !


James LaBrie est remonté et ça se voit. En se fendant d’un album très direct, un peu varié, mais pas trop, il risque de surprendre ses fa… son auditoire, qui a l’habitude de l’entendre dans un registre complètement différent. Et finalement, même si son timbre ne colle pas forcément très bien à ce répertoire plus bourrin, ce Static Impulse est assez bien gaulé et s’écoute sans déplaisir, même s’il ne s’adresse pas forcément au public qui va se jeter dessus.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1