4263

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Legion
(chant+guitare)

-Morgan Steinmeyer Håkansson
(guitare)

-B. War
(basse)

-Emil Dragutinovic
(batterie)

TRACKLIST

1)With Satan and Victorious Weapons
2)Bleached Bones
3)Cloven Hoof
4)World Funeral
5)To the Death's Head True
6)Castrum Doloris
7)Hearse
8)Night of the Long Knives
9)Bloodletting
10)Blessed Unholy
11)Blackcrowned

DISCOGRAPHIE


Marduk - World Funeral
(2003) - black metal - Label : Regain Records



Tous les 18 mois le même événement arrive, telles les saisons qui passent et reviennent, au point que s’en soit devenu un rituel. Et oui, tous les 18 mois ou presque, avec une précision digne d’un kaléidoscope suisse (c’est dire), Marduk livre son nouvel album. Cette fois ci, nous avons affaire à du black metal bien véloce … euh ah non ! Ca c’est normal pour Marduk. Bon donc, nous avons affaire à du Marduk pur souche, appellation d’origine contrôlée. Il me semble néanmoins qu’une petite évolution a eu lieu au niveau du son puisqu’il est un poil de poil (mais pas plus) différent. Oh, rien de révolutionnaire, mais Marduk qui était resté dans une routine sonore (ils vont aux studios Abyss depuis cinq albums maintenant) a changé un peu celle-ci, mais qu’on se rassure ça n’est ni pour le pire, ni bouleversifiant.

En fait, le plus gros changement intervenu sur ce disque, car changement il y a eu, c’est dans le line-up qui a subit un soubresaut. En effet, l’ancien batteur a été viré pour manque de motivation et un nouveau l’a remplacé (la fin de cette phrase mériterait presque de figurer dans les 100 phrases les plus banales de tous les temps). Et bien grand leur en a pris puisque le nouveau venu cogne dur et blast beat à tout va comme un diable sans sembler baisser de cadence. En plus il nous gratifie de quelques breaks bien puissants et il me semble avoir un jeu nettement plus diversifié que l’ancien.

Au niveau musical, c’est donc du bon vieux Marduk, le même auquel on est habitué depuis Heaven Shall Burn … en 1996. Oui, vous me direz « mais dis donc, ils font un peu du sur-place alors ? ». Et vous avez bien raison. Car même si Marduk ne joue pas toujours à la même vitesse entre ses albums (regardez entre Nightwing et Panzer Division Marduk), Marduk reste fidèle à ses principes, à savoir un black metal sans claviers, brutal et composé de riffs tranchants et percutants. Pour cet album vous avez droit à un tempo plus calme. Enfin il faut comprendre que le pied n’est pas tout le temps au plancher. Ainsi "To The Death’s Head True" (oui, ils sont pas très fin niveau texte) est un ballade black metal de 4 min avec aucun blast beat (même pas de double grosse caisse) à l’appel et même un rythme général carrément lent. Pareil pour sa suivante "Castrum Doloris". Mais la patte Marduk demeure avec des riffs efficaces et pour reprendre Hard’N Heavy, plutôt modernes. En effet, Marduk, bien qu’ancré fermement dans ses préceptes, sait faire évoluer sa musique avec son temps. On sent qu’on est en 2003 lorsqu’on entend ce World Funeral. C’est toujours ça. A noter qu’il y a beaucoup plus de soli qu’à l’accoutumée sur la galette, fait amusant.

Bien sûr il y a des chansons bourrins-bourrines comme l’entrée en matière "With Satan and Victorious Weapons" (ah ah ! ces titres me feront toujours marrer) qui n’arrête pas du début à la fin. N’empêche, on ne peut s’empêcher de remarquer que le mid tempo règne en maître. Mais c’est normal puisque Morgan (fondateur et leader du groupe) déclare qu’avec cet album Marduk se vide de sa lenteur pour ne proposer que du brutal brutal pour le prochain disque. Grand bien leur fasse. En tout cas nous avons là un très bon disque de black metal, une belle pièce de brutalité et même si l’originalité n’est pas sa force majeure on reconnaît la touche Marduk sans aucun problème et il n’y a aucune redite à signaler, ce qui est fort. Chaque riff est une bombe qui ne retarde pas et le nouveau batteur tient bien son rang.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5