418

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 10/20

LINE UP

-M.K.
(chant)

-J.B.
(guitare)

-P.F.
(guitare)

-G.K.
(basse)

-T.S.
(batterie)

TRACKLIST

1)Inflammatory Scourge
2)Post Homicidal Depression
3)Human Crossbreed
4)Mutual Annihilation
5)We Come For Your Ass
6)Lateral Losses
7)Methods Of Dissonance
8)Lapitation Of The Murine Race
9)Creeping Human Parasites
10)Eyeball Drilling

DISCOGRAPHIE


Negative Creeps - Mutual Annihilation



Après deux albums auto financés et l'avant-dernier In Uterus Rebirth, le groupe grecque Negative Creeps se lance encore dans l'aventure et donne aux fans thrash metalcore un album correct. Ne vous affolez pas, il n'y a pas de quoi faire avancer l'histoire du metal avec ce Mutual Annihilation. Negative Creeps joue du Satancore, mixture selon eux de thrash et de hardcore aux influences black/death. Les écoutes révèlent bien une certaine puissance, bien américain dans l'âme, mais dommage qu'à part cela, Negative Creeps ne puisse offrir un petit quelque chose de plus personnel ou de plus frais.

On retrouvera dans Mutual Annihilation dix titres assez bien ficelés, basés sur des rythmiques en continue, avec la puissance de Dew Scented, Hatebreed ou encore The Haunted. Pas de mélodies de guitares, donc, juste une longue ligne de rythmiques qui tournent et qui tournent, tout de même monotones au bout d'un moment. Surtout que l'éternelle construction hardcore revient sans cesse et les titres s'enchaînent sans être toujours bien distincts. Le chant M.K. vient toutefois donner un peu de relief à l'ensemble. Les quelques vocaux black ou death venant enrichir un registre thrash et puissant sont les bienvenus. M.K. ne s'arrête que très peu pour laisser place aux instruments. Sur certaines parties les riffs pourraient se suffirent à eux-mêmes.

A n'en point douter, toute la force de Negative Creeps doit se trouver sur scène. Parce que si sur CD l'ensemble sonne un peu monocorde, l'enchaînement des riffs et la puissance du chant doivent permettre sur scène de faire bouger les têtes à s'en péter les veines. Quelques bons titres viennent se greffer à l'ensemble, avec le dernier "Eyeball Drilling" à la force d'un Sepultura. "Human Crossbreed" démarre bien et on sent pour une fois se détacher une sorte de lead donnant à la composition un aspect aéré qui manque à d'autres titres. Le chant ici aussi possède une hargne certaine qui rend le titre intéressant. Enfin, "Lateral Losses" se rapproche de Slayer avec ses riffs découpés sur un rythme tout aussi effréné. Bien sûr ce sont de bons titres, mais dans l'ensemble encore une fois, rien ne transparaît de vraiment sensationnel.


Mutual Annihilation s'adresse aux habitués et encore non rassasiés métalleux extrêmes, thrasheurs quand même plus qu'amateurs de hardcore, souhaitant compléter avec ambition restreinte une discothèque déjà bien fournie.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4