4056

CHRONIQUE PAR ...

39
Pietro
Cette chronique a été mise en ligne le 28 avril 2010
Sa note : 13/20

LINE UP

-Yann
(chant)

-Diego
(guitare+chœurs)

-Marco
(guitare)

-Benoit
(basse)

-Jeremy
(batterie)

TRACKLIST

1)Rising
2)No More Tears
3)Search of Purity

DISCOGRAPHIE

Soul Betrayed (2009)

Soul Betrayed - Soul Betrayed
(2009) - melodeath - Label : Autoproduction




Le death metal mélodique a parfois la réputation d’être un style usé, vu et revu. Le melodeath (comme l’appellent les spécialistes) n’aurait plus rien à apporter de nouveau vu le nombre invraisemblable de groupes qui se sont engagé dans la brèche ouverte par les combos mythiques de Göteborg dans les années 90. Non seulement cela est souvent faux, mais si on y réfléchit bien il n’y a finalement que très peu de véritables combos de melodeath en France.


Soul Betrayed est l’un d’entre eux. Créé en 2006, le groupe parisien nous livre trois ans plus tard ce qui s’apparente non pas à une démo, mais plutôt à un véritable EP. Belle pochette cartonnée mettant en valeur le logo très réussi du groupe, CD lui-même aux couleurs de la pochette, bio en couleur… tout est fait ici pour se rapprocher du professionnalisme. Le groupe a mis les moyens qu’il fallait pour son ambition et cela se voit, et surtout s’entend. Car bien entendu le son a droit au même traitement. Enregistré au studio Z Factory, le EP bénéficie d’une prod assez réussie. Puissante mais pas aseptisée, elle ne tombe pas dans le travers de tant de sorties actuelles. Les guitares sonnent particulièrement bien, bien mises en avant dans le mix avec un son assez chaud et naturel. Le seul petit reproche à ce niveau pourrait être fait au son de la batterie, peut être trop naturel pour le coup, manquant légèrement d’impact et de précision notamment en ce qui concerne la double grosse caisse.

Niveau musical, pas d’intro pompeuse, dès le début de "Rising" on est directement pris à la gorge par un excellent riff mid tempo typique du melodeath. Cette qualité dans les riffs se retrouve sur tous les titres et est l’un des vrais points forts de cet EP. Le mid tempo est semble-t-il la marque de fabrique de Soul Betrayed, aucune compo ne dérogeant à la règle (en dehors d’un changement de rythme un peu brutal à la fin de "Rising" qui surprend), ce qui peut être légèrement frustrant. Les soli sont tous plutôt réussis, cherchant plus à être mélodiques que techniques et démonstratifs. Quant au chant c’est à une grosse voix death bien puissante et efficace qu’on a affaire, variant son timbre pour un registre plus aigu sur certains passages, heureusement sans aucune trace de chant clair. Mais ce sont véritablement les riffs de guitare qui tirent leur épingle du jeu, pas par leur originalité certes, mais par leur efficacité totalement dans un esprit melodeath Suédois des années 90. On pense tour à tour à Arch Enemy ou à In Flames, notamment sur l’excellent "No More Tears".


Soul Betrayed nous propose donc de le découvrir avec une belle carte de visite. Cet EP très professionnel mais trop court ne fait certes pas preuve d’une grande originalité mais la qualité des morceaux, en particulier des riffs, augure du meilleur pour la suite. Au groupe maintenant de continuer dans cette voie et de diversifier un peu son propos tout en le rendant légèrement plus accrocheur et on aura peut être droit à un très bel album dans quelques temps. Un groupe à suivre.

http://www.myspace.com/soulbetrayed


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4