3878

CHRONIQUE PAR ...

69
Pablo
Cette chronique a été mise en ligne le 18 janvier 2010
Sa note : 14/20

LINE UP

-Dick
(chant+guitare)

-Hednard
(basse+chant)

-Rickard
(guitare)

-Martin
(batterie)

TRACKLIST

1)Blessing in Disguise
2)The Offer Still Stands
3)Punchline
4)The Illusionist
5)Stand Up Straight
6)One Eye Red
7)Portal to Paradise
8)Consulting With the Sinner
9)Split Vision, Snap Decision
10)Trunkride
11)Hell Was Built for Heroes
12)Do It Like the Devil…

DISCOGRAPHIE


The Generals - Stand Up Straight
(2010) - death metal rock'n roll - Label : Sound Pollution



The Generals nous arrivent de Suède et portent en eux un sacré potentiel d’après la presse locale. Après une centaine de concerts le groupe a décidé donc de sortir un album, intitulé sobrement Stand Up Straight. Autant avouer que le titre est bien choisi au vu de la musique groovy et entrainante que les suédois pratiquent. La collaboration derrière les manettes de Tomas Skogsberg (Entombed, Dismember) et derrière le pinceau de Kristian Wahlin (At The Gates entre autres) ne gâche pas le tableau.

Après ce petit jeu de mot sans prétention, autant être clair. The Generals même s’ils n’ont pas la complexité musicale d’un Tool ou d’un Death, font exactement ce qu’on est en droit d’attendre d’eux. En pratiquant un death’n roll incisif et malin sans pour autant être simpliste les Suédois frappent fort. On prendra pour exemple l’excellent titre "Consulting With the Sinners" qui malgré la marque logique d’aggressivité presque thrash, parvient à distiller des ambiances plus posées. Jouant habilement sur la temporisation, The Generals parvient à faire preuve d’une certaine diversité dans un style ouvertement carré. Car il faut l’admettre, le sujet a déjà été pratiqué par de nombreux groupes et pour pas mal d’entres eux du même pays. D’At The Gates à Entombed et Dismember en passant par Illdisposed (moins la voix caverneuse) on retrouve de nombreuses similarités. Le son suédois est de toute façon trés typé.

Pourtant il serait réducteur de dire que les Suédois ne font que copier leurs ainés. Reprenant des influences honorables, The Generals parvient à les digérer et à en tirer quelque chose de constructif. Bien sûr on pourra trouver quelques défauts sur Stand Up Straight. À commencer par le mix qui commet l’erreur de croire que rendre la basse présente (une bonne chose) se traduit en la rendant omniprésente. Trop vrombissante elle nuit un peu l’impact du reste des basses justement. Tomas Skogsberg a également mis légèrement en retrait l’impact de la batterie (à l’exception de la double pédale) pour privilégier sans doute les riffs groovy des guitaristes. Très bons certes, mais la batterie plus percutante aurait permis à l’ensemble d’être un véritable rouleau compresseur. C’est juste la compression qui nuit aux Suédois. Mais bon pour un début ça le fait et on ne s'étonne pas de ce qu'offre The Generals : de l'efficacité intelligente.


Il peut arriver qu’on soit d’accord avec la vox populi. La radio et la presse suédoise ont toutes deux raisons de sentir « the next big thing » suédoise venir. À savoir si la suite sera aussi bonne et surtout meilleure que ce premier album... Mais avec une pochette classieuse et une production honorable (sans être monstrueuse il est vrai) The Generals marque des points. Si écouter un groupe dans l’état d’esprit Judas Priest avec des morceaux de death dedans ça vous tente, n’hésitez plus !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2