3877

CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
Cette chronique a été mise en ligne le 18 janvier 2010
Sa note : 13/20

LINE UP

-Goliath
(chant)

-Kaizer
(guitare)

-Orcus
(basse)

-Lord Baphomet
(batterie)

TRACKLIST

1)The Dark Age of Militant Paganism
2)
Legions of the Horned Knjaz
3)Impale the Nazarene (Fuck You Father For I Have Sinned)
4)At the Dismal Summits
5)
Iconoclast
6)The Dawning of...
7)The Black Crusade
8)Ancient Blood
9)Storming Under Blackened Horizons
10)Advancing Vinland Hordes - The Echoes Upon Our Coming Storm

DISCOGRAPHIE


Panzerfaust - The Dark Age Of Militant Paganisme
(2008) - black metal - Label : Northern Storm Records



Panzerfaust (littéralement « poing blindé » ou « poing à chars » en allemand), c'est le nom d'un lance-roquettes portatif à usage unique que les soldats allemands pouvaient embarquer sans problème par exemple sur leur vélo pendant la Seconde Guerre Mondiale. C'est aussi le nom d'un groupe Canadien formé en 2005 (à ne pas confondre avec le groupe de thrash polonais Panzer'Faust) et qui nous sort avec la galette présentement chroniquée son deuxième album. Encore du Black, encore du Black, encore du Black.

On commence sur un intro ambiante dans laquelle on entend une foule hurler, puis on enchaîne sur un black metal au son extrêmement sec et qui sonne comme étant un peu amateuriste. En tout cas, c'est bien fichu, les riffs et mélodies sont bien trouvées. Le chant semble un peu étouffé mais ça n'est pas très grave et ce Black sans claviers est des plus savoureux, bien qu'on ait déjà fait plus original. Mais enfin, être original et efficace à la fois est apparemment chose difficile. On retiendra également quelques passages aussi inutiles qu'ennuyeux, comme le titre "The Dawning of...", qui ne contient rien d'autre qu'une voix parlée et davantage trafiquée que les membres du groupes sont maquillés. La production est relativement sèche et la voix pourrait être meilleure. Mais quand il s'agit de musique, on est en droit de penser qu'il vaut mieux pas assez que trop.

L'influence guerrière est présente jusque dans le nom du groupe, et on peut également citer l'introduction du titre "Iconoclast" et ses bruits de soldats qui marchent au pas. On reconnaît aussi un certain nombre de moqueries vis-à-vis de la religion, en tout particulier du christianisme (original...) comme par exemple lors de l'introduction du titre "Impale the Nazarene (Fuck You Father for I Have Sinned)", un titre à première vue tout à fait respectueux à l'égard du Très-Haut. Concernant les points forts du disque, il est utile de citer quelques aspects très sympathiques de la musique de ces Canadiens-là, tels que l'introduction en arpèges saturés de "The Black Crusade" ou les quelques effets sonores d'ambiance comme dans "Storming Under Blackened Horizons" (entre autres). Un plus, pour finir, au titre "Advancing Vinland Hordes - The Echoes Upon Our Coming Storm" et à son introduction parmi les meilleures.


Un Black peu original, mais somme toute assez bien joué et très bien composé. Rien d'incontournable, rien d'essentiel, mais ça s'écoute très bien. À réserver toutefois à ceux qui sont gravement en soif de nouveautés au moins audibles !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1