3873

CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
Cette chronique a été mise en ligne le 17 janvier 2010
Sa note : 12.5/20

LINE UP

-Freddy Persson
(chant)

-Jake Freden
(guitare)

-Lennart Specht
(guitare)

-Thomas Antonsson
(basse)

-Esko Salow
(batterie)

TRACKLIST

1)Walk of Pain
2)Art of Deception
3)The Mariner
4)Nothing
5)Eclipse of the Sun-Cult
6)Broken Soul (Virgin Mary)
7)Illusion's Parade
8)Armageddon Forever
9)Time for Madness

DISCOGRAPHIE

Pathway (2007)
Illusion's Parade (2009)

Nostradameus - Illusion's Parade
(2009) - heavy metal speed metal - Label : AFM Records



En 2000, en pleine vague true metal, un petit groupe de jeunes Suédois du nom de Nostradameus sortait son premier album. Avec un blase aussi ridicule et dans un style passé aussi vite de mode, votre serviteur pensait à l'époque qu'on n'entendrait rapidement plus parler de ce groupe. 2009 : Nostradameus sort Illusion's Parade, son sixième album. En même temps, vu mes piètres résultats au Loto Foot, j'aurais dû me douter que mes prédictions s'annonçaient foireuses… Après tout, je ne suis pas Nostradamus ! (vanne gracieusement offerte par Laurent Ruquier)

J'avais laissé tomber Nostradameus après Prophet Of Evil, leur second album sorti en 2001, avec l'impression d'avoir affaire à un groupe de speed mélo volontaire mais terriblement limité en termes de composition. Une dizaine d'années (déjà !) plus tard, de l'eau a coulé sous les ponts et je retrouve un groupe qui propose désormais un power lorgnant à l'occasion sur le thrash. Les Suédois semblent avoir découvert Blind Guardian dans l'intervalle, puisqu'à l'instar de leurs compatriotes de Persuader, on retrouve chez Nostradameus pas mal d'éléments qui ont fait la gloire de la bande de Krefeld dans la première moitié des 90's : des riffs majoritairement speed à la limite du thrash, des arrangements plutôt soignés et un réel travail sur les mélodies vocales et les chœurs, notamment sur les refrains. Des similitudes particulièrement frappantes sur des titres comme "Art of Deception" ou "Eclipse of the Sun-Cult", avec des enchevêtrements de voix qui font merveille, et qui viennent mettre en valeur le point fort de Nostradameus : son chanteur Freddy Persson, qui a fait des progrès époustouflants et qui vient désormais taquiner les meilleurs chanteurs heavy actuels.

J'étais aussi à deux doigts de vous dire que j'avais retrouvé un groupe d'un niveau largement supérieur à celui qui était le sien à l'époque. Une impression qui allait de soi à l'écoute des deux premiers titres de ce nouvel album, deux bombes heavy metal différentes sur la forme ("Walk of Pain" reste assez lente alors que "Art of Deception" lâche les chevaux) mais toutes deux dotées de mélodies fortes et au résultat final complètement imparable. Malheureusement, la suite de l'album n'est qu'un assemblage de titres formant un ensemble très hétérogène sur le plan qualitatif. Nostradameus a parfois tendance à tellement privilégier les refrains que les couplets s'en trouvent totalement négligés, ce qui débouche des titres pas forcément mauvais mais franchement déséquilibrés comme "Nothing" ou "Time for Madness". Même constat sur "Broken Soul", un pavé de plus de 10 minutes aux arrangements électro intéressants mais dont la durée ne s'imposait sans doute pas, la matière première n'étant pas suffisamment riche pour garder l'attention de l'auditeur aussi longtemps. Quant à "The Mariner" ou "Armageddon Forever", on cherche encore l'intérêt de ces titres…


Difficile d'être pleinement satisfait par Illusion's Parade, un album qu'on qualifiera de moyen-plus non pas parce qu'il manque de relief, mais au contraire parce qu'il consiste en un enchaînement vertigineux de hauts et de bas. Les Suédois ont beau se montrer tout-à-fait capables de pondre d'excellents titres, ils peuvent tout aussi bien passer complètement au travers dans la foulée. Entre ça et la filiation évidente à Blind Guardian, Nostradameus n'est finalement pas sans rappeler un groupe comme Savage Circus. Était-ce vraiment leur objectif premier ? Pas évident…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2