383

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Bobby "Blitz" Ellsworth
(chant)

-Derek Tailer
(guitare)

-Dave Linsk
(guitare)

-D.D. Verni
(basse)

-Tim Mallare
(batterie)

TRACKLIST

1)Devil By the Tail
2)Damned
3)No Lights
4)The One
5)Crystal Clear
6)The Sound of Dying
7)Until I Die
8)Struck Down
9)Unholy
10)I Rise

DISCOGRAPHIE


Overkill - Killbox 13



Groupe jouissant d'une très forte réputation scénique, Overkill nous livre en 2003 son treizième album studio. Car mine de rien les vingt années écoulées depuis le premier album (Feel The Fire) se rapprochent à grand pas. Nos vétérans du trash du New Jersey pédalaient déjà la choucroute depuis plusieurs années et avec Killbox 13 les affaires ne s'arrangent pas vraiment.

En effet, ce disque est très quelconque et peu de titres sortent véritablement du lot. Comme un vieux fonctionnaire qui tamponne des papiers, Overkill alligne ses titres trasheux sans se remettre en cause. Les fans devraient donc apprécier mais les autres se demanderont bien ce qu'ils peuvent trouver de bien à ce groupe. Pour ma part j'ai vraiment apprécié deux morceaux hyper rapides tout à fait dans la veine du Kill 'Em All des Horsemen. "Struck Down" possède en effet des riffs de guitare très tranchants, le chant est maléfique et le tout baigne dans de bonnes mélodies. Le break en milieu de morceau est très efficace même si le chant est moins percutant. On appréciera grandement la basse martellante à souhait et le solo de guitare très réussi, dans l'esprit d'un solo de Savatage je trouve. Le travail assez basique de la batterie sur ce solo le met bien en valeur.

"Unholy" est pour les amateurs de double pédale. Ce titre s'ouvre sur des riffs trasheux vraiment bons et le chant de Bobby très rock'n'roll me plaît vraiment! Ca le change de registre mais ça n'est pas plus mal. Le refrain est basique mais agréable. Ce sont véritablement les couplets qui font la force de ce titre avec leur swing brutal ! Le reste de l'album n'est pas aussi intéressant malheureusement. Seuls quelques bons moments parviennent jusqu'à nos oreilles de temps à temps. Comme sur "Devil By the Tail" qui possède des lignes de basse incroyables et un break excellent. La violence de "I Rise" n'est pas franchement désagréable non plus. L'ouverture et le refrain de "The Sound of Dying" sont aussi à placer de ces bons moments. On tient là à coup sur un titre qui fera mal en live.

Sinon ni la production impeccable, ni la rigeur des musiciens (ils sont vraiment très carrés) ne sauvera les reste des titres présents sur la galette. Comme à leur habitude, Overkill sublimera sûrement tous ces morceaux sur scène. Difficile de savoir lesquels ils vont choisir car l'ensemble des chansons de Killbox 13 est assez homogène et toutes se prêtent bien à l'exercice du direct.


En tout cas, saluons tout de même Overkill qui a su rester fidèle à sa musique pendant toutes ces années sans (presque) jamais se dénaturer. Et si les années passent, Overkill n'abdique pas dans un genre dominé, et souvent remis en cause, par des groupes jeunes prêts à en découdre. Mais 20 ans de hargne ne se perdent pas en l'espace de quelques albums...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1