3828

CHRONIQUE PAR ...

13
Dupinguez
Cette chronique a été mise en ligne le 14 décembre 2009
Sa note : 15/20

LINE UP

-Timo Kotipelto
(chant)

-Jani Liimatainen
(guitare)

-Mikko Harkin
(claviers)

-Jukka Koskinen
(basse)

-Jani Hurula
(batterie)

TRACKLIST

1)My Queen of Winter
2)More Than Friends
3)Oceans of Regret
4)Gather the Faithful
5)Into the Blue
6)Dawn of Solace
7)Thorn in My Side
8)Morpheus in a Masquerade
9)Stolen Waters
10)Elegantly Broken

DISCOGRAPHIE


Cain's Offering - Gather The Faithful
(2009) - heavy metal - Label : Frontiers Records



Cain’s Offering est un nom qui vous est sans doute inconnu, mais tout s’éclairera bien vite à la lecture du line-up qui compose cet album, puisqu’au chant, on ne retrouve rien de moins que le frontman de Stratovarius : Timo Kotipelto. On retrouve également deux ex-Sonata Arctica : Jani Liimatainen (guitare), maître à penser de ce projet, et Mikko Harkin (claviers). Voilà de quoi lancer tout de suite ce groupe dans le grand bain. Cela dit, Jani n’ayant jamais été le compositeur principal de Sonata, une surprise reste possible.

Mais les doutes sur le style musical développé dans Gather The Faithful seront vite dissipés. En effet, les années passées par Jani chez Sonata (11 ans tout de même) l’ont imprégné des mélodies et du style de Toni Kakko, à tel point que la ressemblance est parfois flagrante, que ce soit dans les mid-tempo ("More Than Friends") ou les titres plus speeds ("Dawn of Solace"). Même chose au niveau des lignes de chant, qui semblent tout droit issues d’un album de Sonata et qui souffrent assez vite d’un problème de répétitivité. Kotipelto adopte d’ailleurs une posture surprenante, puisque lui aussi se met à imiter son compère vocaliste en prenant un timbre très similaire, beaucoup plus lisse que dans Stratovarius. Et – surprise – il s’en sort très bien, à tel point que cela sonne parfois beaucoup moins poussif que dans son groupe principal. Mais un peu plus d’agressivité aurait peut-être évité à l’album de donner cet aspect lisse et polissé, propre aux productions heavy scandinaves.

Cela dit, là où Cain’s Offering se démarque de Sonata, c’est au niveau de la lourdeur des rythmiques, bien plus acérées, surtout à l’heure où Toni Kakko préfère verser dans la surenchère de symphonique. Les mid-tempo s’en voient renforcés ("Thorn in My Side") et on a même droit à quelques pointes de thrashouillage dans le passage instrumental de "Oceans of Regrets". Dans l’ensemble, Gather The Faithful affiche tout de même une belle variété. Certains titres offrent une belle progression ("Morpheus in a Masquerade"), tandis que d’autres castagnent sans pitié ("Dawn of Solace") ou calment intelligemment le jeu ("Into the Blue", peut-être un peu trop dégoulinante par moment). On regrettera toutefois l’absence d’un ou deux hymnes qui se détachent du lot afin de faire monter l’ensemble d’un cran, comme savent en composer les maîtres à penser (ou plutôt ex-maîtres à penser) des groupes dont les membres de Cain’s Offering sont issus.


On saluera en tout cas la belle alchimie trouvée par ce groupe nous offrant un bien bel album en ces temps de disette en matière de heavy, s’élevant tout de suite au-dessus du rang de simple side-project sans grand intérêt. Ne reste plus qu’à espérer deux choses : que tout cela ne reste pas sans suite en studio et que l’essai soit transformé sur scène au plus vite, si une tournée est possible.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4