3736

CHRONIQUE PAR ...

17
Lucificum
Cette chronique a été mise en ligne le 22 octobre 2009
Sa note : 16/20

LINE UP

-Alex
(chant+guitare)

-Jérôme
(guitare)

-Mike
(basse)

-Sydney
(batterie)

TRACKLIST

1)Into the Tempest
2)Beyond the Lighthouse
3)Descent in the Nile
4)The Navigator
5)Invasion from the Abyss

DISCOGRAPHIE


Abyss - Against The Sea (EP)
(2009) - death metal metalcore - Label : Autoproduction



Du death metal aquatique ? Mais qu'est-ce que c'est ? Un groupe concept sur Cousteau et son bonnet rouge ? Un groupe qui ne fait des concerts que sous 35 mètres de fond ? Un chanteur enregistré avec la tête sous l'eau ? Les albums auront-ils pour titre Sardines Of Hell, Kill The Tuna ou autre Satanic Crustacean Of Doom ? En tout cas, une chose est sûre, ça serait original. Sans aller aussi loin, Abyss propose néanmoins un univers bien à eux, fait d'embruns et de naufrages...

L'introduction donne le ton : bruits de gréements, vent qui souffle, mer déchainée et bois qui casse dans ce que l'on devine être l'illustration sonore d'un naufrage. Abyss introduit élégamment son concept de metal aquatique, c'est-à-dire une thématique principale tournée vers la mer, les océans, et les nombreuses aventures - et drames - humains qui y prirent place. L'approche est donc relativement originale, et pour le moins prometteuse : Abyss s'illustre visuellement avec une somptueuse couverture, tout à fait professionnelle, résumant assez bien l'atmosphère tempétueuse de leur musique. Alors, comme toujours, un concept novateur et de beaux atours présagent du meilleur, mais l'instant de vérité a toujours lieu au moment de la première chanson. Passée donc l'introduction, Abyss nous rassure vite : il n'y a pas que la couverture qui est de qualité.

Abyss est donc un jeune groupe français de la région Parisienne qui propose ici sa seconde démo, la première n'ayant pas vraiment fait parler d'elle. Cette seconde démo leur a visiblement déjà ouvert des portes puisque le groupe vient de signer avec le label coréen Realize Records. Eh oui, comme bien souvent, un groupe français va être plus connu et reconnu à l'autre bout du monde que dans son pays d'origine... mais qu'à cela ne tienne, puisque vous lecteurs êtes français (ou au moins francophones, amis québécois et suisses), vous devez découvrir Abyss. Cette démo cinq titres (dont une introduction), quoiqu'inégale, est malgré tout largement assez prometteuse pour que les amateurs de death - avec des pointes de thrash et de metalcore - y jettent une oreille.

"Beyond The Lighthouse" ouvre le bal de fort belle manière : on pensera dans les premiers riffs à Obscura, surtout dans le jeu du guitariste soliste, tout en glissando et tapping. Au niveau de la voix, Alex nous propose un mix entre du chant hurlé et du growl, apportant en partie cette influence metalcore que l'on retrouve aussi dans certaines mosh-parts du plus bel effet, sur "Beyond the Lighthouse" et "Descent in the Nile". Le tout est complexe et technique, avec moults changements de rythme, cassures, mélodies et breaks. Le batteur assure une puissante assise rythmique tout en violence et subtilité, donnant à l'ensemble une force et une dynamique de fort bon goût. "Beyond the Lighthouse" et "Descent in the Nile", les deux premiers titres, font très fort. L'impression qui en ressort est résumée en deux mots : professionalisme et talent, le tout servi par une production aussi léchée que la pochette.


Même si "The Navigator" et "Invasion from the Abyss" sont un peu moins percutants, Abyss reste cohérent sur les dix-neuf minutes que dure cet EP. Les qualités présentes sur ce Against The Sea laissent présager un avenir intéressant pour Abyss, qui maintenant se retrouve face à un défi de taille : proposer un premier album qui soit au moins aussi bon que leur dernière démo. C'est en tout cas tout ce que l'on espère.



www.myspace.com/abyssfr


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2