3653

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Jeff Scott Soto
(chant)

-Howie Simon
(guitare)

-Fredrick Åkesson
(guitare)

-Marcel Jacob
(basse)

-Jamie Borger
(batterie)

TRACKLIST

1)Break Your Chains
2)Color My XTC
3)Fabricated War
4)Mysterious
5)Skin On Skin
6)Tears In The Sky
7)Crazy
8)In Make Believe
9)Scream Of Anger
10)If Only You Would Be My Friend
11)Break It Down Again
12)I'll Be Waiting
13)NJBBWD
14)Outta My Way
15)Fredrik Akesson
16)Standing On Fire
17)I Don't Know
18)Break Your Chains
19)Color My XTC
20)Fabricated War
21)Tears In The Sky
22)Crazy
23)Break It Down Again
24)Mysterious
25)Standing On Fire
26)In Make Believe
27)I'll Be Waiting

DISCOGRAPHIE

Five Men Live (2005)
7 (2006)

Talisman - Five Men Live
(2005) - hard rock hard FM Hard/Heavy/AOR - Label : Frontiers Records



Après l'album live de Jeff Scott Soto en solo (Live At The Gods), le dernier album de Talisman (Cats & Dogs) et le dernier album solo de Jeff Scott Soto (Lost In The Translation), voici venir, on s'en serait douté, un live de Talisman! Jeff Scott Soto est un frontman exceptionnel, et c'est toujours un plaisir de le voir se démener sur scène. Le répertoire de Talisman, unique et reconnaissable entre mille, peut se diviser en deux catégories: les vieux titres heavy des deux premiers albums (Talisman et Genesis) et les titres funky des albums suivants. Comme souvent avec les live de Frontiers Records, le son est très brut et retranscrit bien l'ambiance chaleureuse que l'on peut retrouver à un concert dans un club. Les musiciens se démènent comme des fous pour rendre la prestation des plus dynamiques et Jeff Scott Soto n'est jamais le dernier à déconner sur scène. Ajoutez à cela un niveau technique hors pair de chaque musicien et ce live a tout pour être parfait.

Les titres heavy rappellent l'album Marching Out de Yngwie Malmsteen, bien dans l'esprit "viking forever" de cette époque, mais sans l'aspect néo-classique propre au guitar-hero suédois. Normal puise Jeff Scott Soto et Marcel Jacob avaient tous les deux joué sur les deux premiers albums de Malmsteen. Mais ce style reste minoritaire sur ce live ("Break Your Chains", "Scream Of Anger" et le meilleur pour la fin avec le très rock "Outta My Way" et "I Don't Know").

Pas de place pour les medleys de Queen ou de Yngwie Malmsteen, qu'on retrouve dans les concerts de Jeff Scott Soto en solo, Talisman n'a apparemment pas besoin de tabler là-dessus pour vendre plus de disques. Donc exit les plaisirs égoïstes que se réserve Jeff Scott Soto en solo. De même que les ballades ne sont pas vraiment à l'honneur, ce n'est pas moi qui m'en plaindrait. Les titres funky, avec les refrains de type AOR, sont taillés pour le live. C'est groovy, pêchu et Jeff Scott Soto assure comme une bête. "Color My XTC" est du même acabit que le "Give It Away" des Red Hot Chili Peppers. la seule reprise présente est celle du célébrissime tube pop des années 80, "Crazy" (de Seal), le genre de morceau qu'on a forcément déjà entendu une fois, sans pour autant connaître le nom de l'artiste.

Les musiciens se laissent aller à quelques envolées techniques, pour le show plus que pour la frime personnelle. Enfin, c'est surtout Marcel Jacob qui est concerné, notamment sur les airs de musique classique qu'il reprend tout seul avec sa basse (le solo "NJBBWD"). Quoiqu'il en soit, ce live montre à quel point il est un sacrément bon bassiste. Il tient aussi le chant sur deux titres, sûrement les plus heavy du live d'ailleurs ("Scream Of Anger" et "I Don't Know") et se débrouille pas trop mal, même si on aurait préféré que le grand Jeff Scott Soto reste à sa place. Le batteur, "Jamie Borger", est également un monstre, doté d'un groove surpuissant, et technique quand il faut. Bref, le batteur que toute formation de hard rock rêverait d'avoir.


Le second CD du live n'a en revanche pas beaucoup d'intérêt, puisqu'il s'agit d'un concert d'un festival (Live At The Sweden Rock Festival, en juin 2003), qui reprend la même set list que l'autre concert, amputée de quelques titres. Le son y est moins bon. Ce second CD fait office de CD bonus, donc dans tous les cas, le live vaut toujours le coup pour le premier.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4