3616

CHRONIQUE PAR ...

17
Lucificum
Cette chronique a été mise en ligne le 02 septembre 2009
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Johan Liiva
(chant)

-Mattias Ljung
(guitare)

-Max Thornell
(batterie)

TRACKLIST

1)Intro
2)Misanthropic Charades
3)Sundown
4)The Moth
5)An Emotional Fraud
6)Single Ticket To Paradise
7)The Ferocious Embrace
8)Degeneration X
9)Your Purgatory

DISCOGRAPHIE


Hearse - Single Ticket To Paradise



Cinquième album de Hearse cette année, et on peut dire que le groupe est bien loin d’atteindre une notoriété équivalente à celle d’Arch Enemy. La plupart des gens ignorent que le groupe a été crée en 2001 après le départ de Johan Liiva de Arch Enemy. Liiva en a profiter pour s’acoquiner avec son vieil ami Max Thornell (batterie) avec qui il jouait dans son premier groupe, Furbowl. La volonté affichée de ce combo est de redonner ses lettres de noblesses au death’n’roll en vogue en Europe du Nord dans les années 90s avec des groupes tels qu’Entombed ou Edge Of Sanity…

Ça n’est donc pas une coïncidence si aux manettes nous retrouvons l’incontournable Dan Swanö, qui a concocté à Hearse une production un poil rétro, avec de grosses guitares bien lourdes à la Entombed qui se marient parfaitement avec la voix éraillée de Liiva, jouant à fond sur l’aspect un tantinet old-school du concept. Jusqu’ici, Hearse ne pourrait être qu’un de ces groupes de death old-school comme il en pullule, souvent sans réel intérêt. Mais heureusement, le guitariste Mattias Ljung, quasiment inconnu au bataillon, vient pimenter la sauce de fort belle manière. Les solos sont classieux, virtuoses et jamais superflus, bien composés et intégrés au canevas des titres de façon fluide et intelligente. C’est un vrai plaisir de voir un groupe de death proposer une vrai approche guitaristique des solos et des mélodies, là encore dans un esprit très rock/heavy metal.

Car dans l’ensemble, Hearse est au croisement des genres. Le côté death est donné par la voix et le son des guitares, le reste fleure plus du côté du heavy burné, que ça soit les riffs, les mélodies, et la batterie qui laisse le sacro-saint blast beat de côté pour une approche plus groovy, un peu à l’image du Necroticism de Carcass. Les compositions n’hésitent pas à sortir un peu des sentiers battus avec plus ou moins de bonheur. Par exemple, la petite bulle vocal-rock de "Misanthropic Charades" sonne trop gratuite pour être efficace, et les spoken voices de "Your Purgatory" sur fond d’arpèges mélancoliques ne seront certes pas appréciées de tout le monde. A contrario, un titre comme "The Ferocious Embrace" et ses guitares acoustiques est un exercice parfaitement réussi, avec cette mélodie qui vient souligner les lignes vocales de de Liiva de fort belle manière.

Les influences sont donc nombreuses et n’aident pas à cerner Hearse pour le néophyte, le rendant par là sans doute plus intéressant qu’une formation lambda au style bien défini. Une autre des influences sans doute revendiquée par le groupe est à situer parmi les groupes de doom/metal/stoner tel que Cathedral, comme on peut l’entendre sur le lent "Single Ticket To Paradise" ou encore "Your Purgatory". Cette mixité de style permet à Hearse de varier les ambiances et les approches sur (presque) chaque titre, même si les plus extrêmes sont aussi les moins intéressants, comme "The Moth" et son introduction très Metallica ou "An Emotional Fraud", classique, efficace mais sans réelle saveur…ou encore cette attaque en règle contre la gratuité d’internet et ses dérives, "Degeneration X", plutôt dispensable.


Hearse souffle donc le chaud et le froid alternativement, mais l’impression globale qui ressort de cette galette est à l’arrivée indéniablement positive. Tout le monde y trouvera son compte : les amateurs de death (mélodique et/ou old-school), ceux de punk/rock sale extrême mais aussi ceux de doom/stoner qui devrait y trouver un peu de quoi satisfaire leurs appétits de lourdeurs. De quoi réunir tout une petite communauté fraternelle et joyeuse...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3