3461

CHRONIQUE PAR ...

42
Wotan
Cette chronique a été mise en ligne le 11 juin 2009
Sa note : 7/20

LINE UP

-Lucia Ferreira
(chant)

-Didier Chesneau
(guitare)

-Aymeric Ribot
(claviers)

-Stephane Rayot
(basse)

-Steve Tilmant
(batterie)

TRACKLIST

1)Do My Best
2)Daddy
3)Alone
4)Just Close Your Eyes
5)Gimme Your Gun

DISCOGRAPHIE

IV.IV.IV (Demo) (2009)
Asleep (2010)

Akentra - IV.IV.IV (Demo)



La démocratisation des moyens d’enregistrement, grâce à l’informatique est autant une plaie pour le chroniqueur qu’un bienfait. N’importe quel groupe peut désormais enregistrer et presser sa propre demo, sans trop de contraintes. Et parmi tous ces groupes underground, cela est toujours un immense plaisir de découvrir une pépite. Mais cela comporte aussi le risque de recevoir le premier groupe venu surfant sur un effet de mode faisant une soupe, digeste certes, mais tellement insipide.

Alors, Akentra, pépite ou soupe ? Ce jeune groupe français, venu de Dreux, en Eure-et-Loire donc (les chroniqueurs des Éternels sont aussi des personnes cultivées connaissant leur géographie sur le bout des doigts), se rapproche plus de ce doux et bon liquide que l’on prend durant son dîner. Bon attention, ce n’est pas du niveau des soupes faites maison de notre rédacteur en chef, plutôt un sachet de poudre lyophilisée, auquel on rajoute de l’eau chaude, sans sel et au goût uniforme quelle que soit la pseudo-saveur choisie. Il faut cependant reconnaître que tous les ingrédients furent bien mixés, il n’y a aucun grumeau, aucun petit morceau qui ressort pour accentuer la saveur. La texture est bien lisse, le tout est très liquide, trop liquide même. Elle coule comme de l’eau, et en possède aussi la saveur insipide. Ne vous attendez pas à une quelconque explosion de vos papilles gustatives, ou même simplement un petit arrière goût laissant une sensation agréable sur la langue.

Le seul arrière goût que vous aurez est celui d’avoir déjà bu cette soupe un nombre incalculable de fois. Tous les ingrédients auront la même saveur, une sensation plate qui ne donne aucun plaisir. Seule la pomme de terre (la chanteuse, ce n’est pas facile de transposer des musiciens en légumes) ressortira de temps à autre. Elle se fera soit sucrée (une pomme de terre nouvelle), soit plus âpre, et toujours avec plus de force que le reste de cette soupe. Quelques épices l'agrémenteront même un court temps, rien de bien exotique ou même original, mais suffisamment persistant pour avoir, l’espace de trois minutes, l’impression d’avaler quelque chose d’autre. Cela sauve la recette d’être un désastre complet, juste une autre soupe lambda, un produit standard dont vous ne vous souviendrez plus du goût une heure après l’avoir avalé. Cela se laisse manger, sans pour autant être repu.


IV.IV.IV n’est pas une soupe de Bergen aux poissons, riche en goût, avec ces petits morceaux de légumes frais, veloutée et consistante. Non, il s’agit d’une soupe de carotte de la marque X, sans sel ni poivre, aussi riche qu’un verre d’eau et disponible dans n’importe quel supermarché de quartier. Même l’emballage ne trompe pas.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1