3440

CHRONIQUE PAR ...

69
Pablo
Cette chronique a été mise en ligne le 26 mai 2009
Sa note : 18/20

LINE UP

-Ludo
(chant)

-Ben
(guitare)

-Methieu
(guitare)

-Rno
(basse)

-Vlad
(batterie)


TRACKLIST

1)Quatering
2)Day of Redemption
3)Betrayed by Liars
4)Unsane
5)The Killing Process

DISCOGRAPHIE

Tortured Soul (2009)

Tortured Soul - Tortured Soul
(2009) - hardcore brutal death - Label : Autoproduction



Tortured Soul est un groupe français assez jeune qui vient de trouver enfin la stabilité requise pour composer son premier disque. Le groupe joue d’après ses dires du deathcore. C’est à moitié vrai si on regarde vers Dying Fetus et par certains côtés Benighted. Oui mais voila, Tortured Soul, c’est avant tout un groupe français de death assez brutal, et qui laisse clairement des traces. Tout simplement l’une des tueries de l’année 2009, rien de moins. Et c’est encore assez en dessous de la réalité.

Exit les gueules bien faites de garçons bien portants dont on a parfois du mal à croire qu’ils jouent du métal extrême. La musique de Tortured Soul déteint sur ses membres. Ça lorgne dans un Brutal deathcore fait pour casser du monde dans la fosse ! Une claque comme celle-là, franchement ça faisait longtemps qu’on n’en avait pas pris une de cette taille. Tout simplement énorme et sans aucun doute l’une des révélations de l’année, si ce n’est LA révélation de death brutal. Tortured Soul réussit l’exploit avec un MCD de cinq titres à nous mettre sur le cul sans jamais lasser au fil des écoutes (répétées cela va sans dire tant c’est bon). Avec sa personnalité bien à lui, Tortured Soul façonne un death brutal incisif en y ajoutant des plans core bien sentis. Le groupe a bâti sa musique imposante et sans fioritures sur des influences qui s'orientent du côté de Aborted, Beheaded ou de Suffocation. Rien d’usurpé en fait à citer de telles références en la matière, juste que Tortured Soul est tout bonnement hallucinant de talent.

Ça blaste comme il faut, les vocaux graves et sortis d’outre-tombe sont excellents et les riffs certes fouillés n’en demeurent pas moins clairs. Rien n’est noyé, tout est mis en valeur. Vu tout ce que l’on a dit sur sa brutalité, on aurait presque tendance à oublier que l’aspect mélodique est parfaitement maitrisé également. Pas étonnant alors qu’on oublie pas de sitôt les morceaux du disque. Une particularité mélodique qu’on retrouve pariculièrement sur « Unsane », le meilleur morceau du disque. Une vision mélodique qui fait de Tortured Soul un digne frère de All Shall Perish, Kronos, et surtout Benighted. On remarque avec joie que le groupe pourtant relativement jeune a pile-poil trouvé ce qui manque à tant de groupes : la spontanéité, ce sentiment d'urgence et de fraîcheur qui fait tellement de bien. Il n’y a qu’à écouter ces breaks monstrueux de "The Killing Process", ces blasts insolents de génie sur "Day of Redemption". Franchement, on regrette juste qu’il n’y ait que cinq titres sur ce disque.


Cinq titres, cinq tueries où la rage ne s’étiole pas. Et lorsque le tempo ralentit pour dévoiler des plans mosh renversants, les vocaux sont hallucinants et assènent le coup de grâce. Le groupe affiche une maturité et une maitrise de son discours à toute épreuve. On espère que le succès de Tortured Soul lui permette d'obtenir une production digne d'un groupe avec un potentiel aussi sidérant. On en redemande encore ! Un disque à avoir OBLI-GA-TOIRE-MENT on vous dit !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2