3370

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-Mark Fox
(chant)

-Thom Blunier
(guitare)

-Thomas Muster
(guitare)

-Oli Linder
(basse)

Roger Tanner
(batterie)

TRACKLIST

1)Take Me Now
2)Chains of Temptation
3)Out of Control
4)All or Nothing
5)How It Feels
6)Fall
7)Walk on Water
8)She's My Ecstasy
9)Make It Alright
10)Nightlife
11)Do You Know?
12)Immortal
13)Too Good for Me (bonus)

DISCOGRAPHIE

Fall (2005)
Everest (2009)
Back On Track (2011)
Powerplay (2013)

Shakra - Fall
(2005) - hard rock - Label : AFM Records



Shakra continue sur sa lancée et délivre cette année un opus sensiblement similaire à ceux, comme Rising ou encore Power Ride, qui font la joie des amateurs de hard-rock traditionnel depuis 1998. L'arrivée du chanteur Mark Fox n'a rien changé à cela; un disque des Suisses est immanquablement reconnaissable. Alors que Gotthard s'essouffle et tend à piocher chez les autres les bonnes idées, Shakra s'auto-parodie lui-même et déclinera ses albums aussi longtemps que le marché le leur permettra. Quelle démarche est la plus méritoire? A vous de voir. Mais du moment que la qualité est bien présente, et c'est encore le cas ici, il n'y a guère lieu de se plaindre. Un bon vieux disque de rock qui fait taper du pied tout en secouant la tête et en chantonnant les refrains. Il n'en faut parfois pas plus pour être comblé.

Shakra l'a bien compris et nous rappelle une nouvelle fois à la quintessence du rock n'roll; en y ajoutant toute fois sa marque de fabrique, en la présence de legs du heavy pur et dur, symbolisé par des riffs puissants à souhait. "Chains Of Temptation" et "Take Me Now" ont ainsi largement de quoi faire headbanguer sauvagement n'importe quel Hell's Angel. Avec tout du long le souci de la mélodie imparable, même lorsque le tempo se fait diablement fougueux: "Out Of Control", quelle claque! Une production très moderne, mettant l'accent sur les rythmiques, ne fait pas sonner ces morceaux trop datés, comme c'est malheureusement trop souvent le cas pour les parutions du même style. Les soli, moins convaincants, ne bénéficient logiquement pas des mêmes efforts. Mais voilà déjà une espèce de tour de force.

Cette logique de répétition à outrance, qui n'est pas sans évoquer AC/DC, ne ravira cependant pas les plus avant-gardistes et avides de nouveauté. Car en effet, si l'on y regarde bien, les refrains composés par Shakra sont somme toute très conventionnels et se ressemblent tous étrangement... "Walk On Water" et "Nightlife" auraient tout aussi bien pu s'appeler respectivement "All Or Nothing Part II" et "Part III", n'étaient ce break bien senti pour le premier et ces couplets originaux pour le deuxième... Avec un petit "Do You Know" en Part IV, pourquoi pas... Ces redondances n'énerveront pas tout le monde, mais j'y vois pour ma part un *léger* élan de facilité. Or, pour prétendre jouer ce genre de musique en 2005, ne faudrait-il pas viser un cran au-dessus? Que ces chansons soient toutes plaisantes, en soi, ne change rien. Idem pour les power-ballades "Now It Feels" et "Immortal", à situer ni au-dessus ni en-deçà de 80 % de ce qui se fait dans le domaine. A écouter, mais à oublier.


D'aucuns pourront également reprocher au nouveau vocaliste, au timbre relativement proche de celui de Carsten Schultz (Domain, Evidence One), sa prononciation hachée "à l'allemande" et son chant très, très nasillard (Klaus Meine n'est pas loin d'être détrôné). Dommage, cela dessert ses lignes vocales écorchées en tous autres points fort pertinentes. Les tubes potentiels que sont "She's My Ecstasy" et "Make It Alright" - même si ce ne sont pas forcément les plus intéressants du lot - le prouvent assez bien. Le style de Shakra, sur Fall, se montre sous ses plus beaux atouts, mais éprouve dans les mêmes temps ses limites; le serpent commence à se renifler la queue, et m'est avis qu'il l'engloutira bien assez tôt. C'est dans la logique des choses. L'avenir le dira. Toutefois cela n'empêchera pas Fall d'être une réussite du genre pour cette année 2005 bien fournie.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6